Les 55-64 ans travaillent de plus en plus

50,7 % des seniors de cette tranche d’âge occupaient un emploi ou étaient à la recherche d’un poste en 2014, selon une enquête du ministère du Travail.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
47,9 % des 55-64 ans avaient un travail fin 2014.
47,9 % des 55-64 ans avaient un travail fin 2014.

50,7 % des personnes âgées de 55 à 64 ans occupaient un emploi ou étaient au chômage en 2014, indique la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du Travail dans une enquête publiée jeudi 28 janvier.

Ce taux d’activité en France métropolitaine a ainsi marqué un sommet record depuis 1975, après un plancher atteint en 1998 (31 %).

L’emploi et le chômage en hausse chez les seniors

Le nombre de seniors travaillant a progressé entre 2013 et 2014. 47,9 % des 55-64 ans avaient un poste fin 2014, soit une augmentation de 2,2 points du taux d’emploi sur toute l’année.

Mais le taux de chômage dans cette tranche d’âge a aussi crû en 2014, à hauteur de 0,2 point, « soit une hausse […] un peu plus faible que pour l’ensemble de la population active (0,4 point) ».

Cette année, le taux de chômage des 55-64 ans s’élevait en moyenne à 7,3 %, près 3 points de moins que celui de l’ensemble de la population active. Les seniors au chômage restent toutefois plus longtemps sans travail que les autres personnes en quête d’un emploi. « 62 % des chômeurs âgés de 55 à 64 ans le sont depuis au moins un an, contre 42 % pour l’ensemble des chômeurs », explique la Dares.

Les réformes des retraites de 2003 et de 2010, qui ont durci les conditions requises pour percevoir une pension à taux plein, expliquent la remontée du taux d’activité des seniors.

Un taux d’activité plus faible que dans de nombreux autres pays développés

La France se distingue toujours par un taux d’activité des personnes âgées de 55 à 64 ans plus faible que de nombreux autres pays développés.

En Allemagne, ce taux s’établissait à 69,1 % en 2014, le taux de chômage des seniors s’affichant à seulement 5,1 %.

Parmi les autres pays de l’Union européenne, les Etats-Unis et le Japon, la palme revient à la Suède, avec un taux d’activité de 78,2 % et un niveau de chômage de 5,4 % chez les 55-64 ans.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :