Le temps partiel courant dans les TPE

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Près de la moitié des salariés des TPE sont des femmes.
Près de la moitié des salariés des TPE sont des femmes. Près de la moitié des salariés des TPE sont des femmes.

En moyenne, les très petites entreprises (TPE) emploient trois salariés. Plus d’un tiers d’entre elles n’en compte même qu’un seul, rapporte une étude sur l’emploi des TPE au 31 décembre 2015 de la Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques du ministère du travail (Dares), publiée mardi 4 avril. En France, 3 millions de personnes travaillent dans plus d’un million d’entreprises de moins de 10 salariés, soit 20 % de l’emploi salarié privé, hors agriculture.

Premier enseignement, plus des trois quarts des salariés des TPE travaillent dansle tertiaire, principalement dans les activités de commerce de gros et de détail, de transports, d’hébergement, de restauration mais également dans l’enseignement privé (par exemple, apprentissage de la conduite), l’action sociale privée et la santé. Ceux restants « se partagent entre les secteurs de laconstruction et de l’industrie, où se concentrent les entreprises artisanales ».

Les salariés qui travaillent à temps complet, font des semaines de 36,2 heures en moyenne. Et 24 % dépassent les 39 heures.

48,4 % des salariés des TPE sont des femmes

Près de la moitié des salariés des TPE sont des femmes. Elles représentent même 56 % des effectifs dans le secteur tertiaire et 76,8 % dans les activités de l’enseignement privé, de la santé et de l’action sociale. En revanche, elles sont sous-représentées dans l’industrie (38,4 %) et la construction (15,2 %).

Plus l’entreprise est grande, moins elle recourt au temps partiel

Dans les TPE, 28,5 % des salariés sont employés à temps partiel, 13,2 % ont un CDD et « 7,5 % bénéficient d’un emploi aidé, dont 74 % dans le cadre d’une formation en alternance ». Soit davantage que les entreprises de 10 salariés et plus, où le taux de temps partiel atteint 15,9 % et où la part des CDD s’élève à 9 % pour les entreprises de 10 à 19 salariés.

Dans le détail, la précarité touche davantage les femmes. Dans les TPE, 42,2 % sont à temps partiel contre 15,6 % des hommes. « L’écart est important dans tous les secteurs d’activité mais plus particulièrement dans la construction et l’industrie », pointe la Dares. Parmi les salariés à temps partiel, 64,9 % effectuent moins de 24 heures par semaine.

Plus la taille de l’entreprise grandit, plus le recours au temps partiel diminue. Ainsi, pour les TPE n’employant qu’un seul salarié, le taux de temps partiel est de 40,2 % contre 22,4 % pour celles employant entre 6 et 9 salariés.

39 % des salariés travaillent dans l’artisanat

Près de 400 000 TPE sont des entreprises artisanales et embauchent en moyenne trois salariés. La part des femmes est peu importante (34,5 %), elles exercent surtout dans les activités de commerce de détail, nettoyage, coiffure, soins de beauté ou boulangerie.

Enfin, ces TPE ont moins souvent recours au temps partiel qui touche 20,1 % des salariés.

A lire aussi