Le service sanitaire dès la rentrée 2018 : de quoi s’agit-il ?

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Le service sanitaire dès la rentrée 2018 : de quoi s’agit-il ?
Le service sanitaire dès la rentrée 2018 : de quoi s’agit-il ? Le service sanitaire dès la rentrée 2018 : de quoi s’agit-il ?

A compter de la rentrée 2018, le gouvernement mettra en place un service sanitaire, selon le décret du 12 juin.

Il sera effectué par des étudiants en santé auprès de la population, notamment les jeunes, pour réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

Concrètement, il s’agira d’actions de prévention sur les thèmes suivants :

  • alimentation,
  • activité physique,
  • addictions,
  • santé sexuelle.

Les étudiants du service sanitaire pourront par exemple se rendre en établissement scolaire ou en université ou au sein d’associations pour sensibiliser aux dangers de l’abus d’alcool ou à la prévention des maladies/infections sexuellement transmissibles », détaille le ministère des Solidarités et de la Santé.

Pour les étudiants en santé, le service sanitaire représentera 6 semaines de formation théorique et pratique.

Il sera intégré aux maquettes de formation et se substituera à des activités pédagogiques ou à des stages existants, sans allongement des cursus », ajoute le même ministère.

Dès septembre, 47 000 étudiants en médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie et soins infirmiers entreront dans ce dispositif.

A partir de 2019, le dispositif concernera toutes les formations de santé, soit 50 000 étudiants par an environ.

A lire aussi