Le nombre de chômeurs en catégorie A baisse

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Le nombre de chômeurs en catégorie A baisse

Bonne nouvelle sur le front de l’emploi : fin juillet 2016, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 3 506 600, selon l’étude de la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) et de Pôle emploi publiée le 24 août.

Ce nombre diminue sur trois mois de 0,1 % (soit –4 500 personnes) ; il recule de 0,5 % sur un mois (–19 100 personnes) et de 1,2 % sur un an (–44 100 personnes).

Sur trois mois, ce nombre augmente de 0,8 % pour les moins de 25 ans (–0,9 % sur un mois et –5,9 % sur un an), recule de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,6 % sur un mois et –1,7 % sur un an) et de 0,2 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–0,3 % sur un mois et +2,8 % sur un an », détaille l’étude.

En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et ayant exercé une activité réduite dans le mois croît pour la catégorie B (78 heures ou moins travaillées dans le mois) de 13 300 personnes sur trois mois et s'établit à 735 500.

Sur trois mois, ce nombre progresse de 1,8 % (+2,3 % sur un mois et +4,0 % sur un an) », développe l’enquête de la Dares et de Pôle emploi.

Pour la catégorie C (plus de 78 heures travaillées dans le mois), le nombre de demandeurs d’emploi augmente sur trois mois de 36 300 personnes et s'établit à 1 200 000.

Sur trois mois, ce nombre progresse de 3,1 % (+0,8 % sur un mois et +4,8 % sur un an) », précise la même étude.

A lire aussi