Le gouvernement annonce la généralisation du tarif social de l’eau

Le « chèque eau » visant à alléger la facture d’eau des ménages percevant de faibles ressources, expérimenté jusqu’alors dans certaines collectivités, sera généralisé à l’ensemble du territoire, a annoncé le gouvernement le 29 août.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Le gouvernement annonce la généralisation du tarif social de l’eau
Le gouvernement annonce la généralisation du tarif social de l’eau

Le Premier ministre, Édouard Philippe a demandé aux communes de généraliser le "chèque-eau", distribué aux ménages les plus précaires pour les aider à payer leurs factures.

Le Gouvernement proposera aux collectivités qui le souhaitent de mettre en œuvre un dispositif de chèque eau et d’en confier la gestion à l’opérateur national du chèque énergie, a-t-on appris le 29 août lors des assises de l’eau à Saint-Michel-de-Chaillol dans les Hautes-Alpes (05).

Un tarif social en cours d'expérimentation

Aujourd’hui, 50 collectivités participent à l’expérimentation pour une tarification sociale de l’eau, dont les métropoles de Bordeaux, Brest, Dijon, Grenoble, Lille, Nantes, Paris, Rennes, et Strasbourg.

Cette expérimentation, lancée en 2013, se terminera finalement le 15 avril 2021 (au lieu du 15 avril 2018).

12 millions d’habitants (métropole et outre-mer) sont concernés.

Le montant de l’aide est défini par la collectivité et s’élève en moyenne à 50 euros par foyer et par an.

La tarification sociale de l’eau relève toujours de la libre administration des collectivités et elles sont libres de choisir le dispositif qu’elles veulent mettre en place », rappelle le gouvernement.

Cette tarification sociale peut se traduire par :

  • la gratuité des premiers mètres cubes ;
  • la mise en place de tarifs réduits ou d’une tarification progressive ;
  • la distribution de « chèques eau » ;
  • des aides au règlement des impayés ;
  • des démarches de sensibilisation aux économies d’eau.

En outre, les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour bénéficier du tarif social de l’eau sont décidés par la collectivité.

df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Publié le

Partager cet article :