La fin des lignes de téléphone fixe prévue pour 2021

Près de 13 millions de lignes fixes vont disparaître d’ici 2021. L’opérateur Orange met fin à son réseau téléphonique commuté pour se tourner entièrement vers le numérique. 

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
La fin des lignes de téléphone fixe est prévue par Orange pour 2021.
La fin des lignes de téléphone fixe est prévue par Orange pour 2021.

L’opérateur Orange, ex-France Télécom, prépare la fin de son réseau téléphonique terrestre pour 2021. Près de 13 millions de lignes fixes qui ne passent pas par Internet pour téléphoner sont concernés par l’arrêt de la technologie pour réseau téléphonique commuté (RTC). Pour avoir une ligne téléphonique fixe, il faudra s’équiper d’une box DSL qui se connectera entre le combiné et la prise murale ou passer à la fibre.

Difficulté d'entretien du réseau

La technologie utilisée pour les lignes de téléphone fixe, le RTC, repose sur un réseau de cuivre qui fonctionne avec des commutateurs installés dans les années 70 qui seront bientôt obsolètes. « Les équipements et composants spécifiques à ce réseau deviennent obsolètes et des difficultés croissantes d'entretien apparaissent du fait de l'abandon de cette technologie par les équipementiers », explique l’Autorité de régulation des communications (Arcep) dans son communiqué confirmant l’arrêt par Orange de son réseau.

La maintenance du réseau est devenue trop coûteuse et le haut-débit a surpassé cette technologie. Puis, les techniciens formés à cette technologie vont partir à la retraite et leurs succcesseurs ne seront pas formés.

Au quatrième trimestre 2018, l’opérateur devrait arrêter de commercialiser les lignes RTC pour ne proposer que de la voix sur IP dès 2017. En 2021, les anciennes lignes s’arrêteront progressivement sur la totalité du territoire. Un calendrier, différent selon les régions, devrait être suivi. Des services de remplacement (ADSL ou fibre) seront proposés aux abonnés.

Sauf que ce changement ne touche pas que les téléphones... Certains ascenseurs, terminaux de paiement en carte bancaire, fax ou alarme incendie ou service de télésurveillance sont reliés au réseau RTC, qui fonctionne même en cas de panne d’électricité. Une mise à jour de leur équipement s’imposera également.

Une adresse mail a été créée pour répondre aux questions et inquiétudes des associations de consommateurs, collectivités ou professionnels : RTC@arcep.fr

df
Marie Dagman
Publié le

Partager cet article :