La DGCCRF a reçu près de 70 000 plaintes en 2016

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Quinze pour cent des plaintes reçues en 2016 par la DGCCRF concernent les télécommunications.
Quinze pour cent des plaintes reçues en 2016 par la DGCCRF concernent les télécommunications. Quinze pour cent des plaintes reçues en 2016 par la DGCCRF concernent les télécommunications.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a reçu l’année dernière 69 153 réclamations, a annoncé cette administration du ministère de l’Economie et des finances jeudi 23 février, lors de la présentation de ses résultats 2016.

Les trois secteurs ayant donné lieu au plus grand nombre de plaintes sont les produits non alimentaires (30 %), l’immobilier, le logement et le BTP (20 %) et les télécommunications (15 %).

578 699 vérifications en 2016

Au total, les agents de la DGCCRF ont mené l’année dernière 578 699 vérifications, contrôlant 116 053 établissements et 10 829 sites Internet.

Ils ont constaté 125 997 manquements ou infractions qui ont, dans la plupart des cas, fait l’objet d’avertissements (85 828).

La DGCCRF se prévaut d’avoir obtenu la mise en conformité des conditions générales d’utilisation des réseaux sociaux.

Elle indique poursuivre ses investigations concernant les fraudes sur les émissions polluantes des moteurs diesel. Elle a dressé deux procès-verbaux l’année dernière sur les constructeurs automobiles Volkswagen et Renault et deux autres depuis début 2017 sur Fiat Chrysler et PSA. Des PV qu’elle a transmis à la justice.

Les moyens de solliciter la DGCCRF

Vous êtes en litige avec une entreprise ? Vous souhaitez saisir la DGCCRF ? Vous pouvez la solliciter par l’intermédiaire de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) dont dépend le siège social de l’entreprise en cause (coordonnées à consulter ici) :

  • par téléphone, courriel ou lettre ;
  • directement à l’accueil d’une DDPP ou d’une DDCSPP.

A lire aussi