Bourse, RSA, prime d'activité, APL... Un simulateur pour évaluer les aides auxquelles les jeunes ont droit

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Poike

Un simulateur intégré au plan #1jeune1solution

Surnommé « la boussole », ce simulateur promet de fournir, en moins de cinq minutes, une estimation des aides auxquelles un jeune peut prétendre, notamment les bourses universitaires et les aides au logement. Il est accessible sur le site 1jeune1solution. Lancé à l’été 2020 dans le cadre du programme économique « France Relance », ce plan 1jeune1solution est destiné à accompagner tous les jeunes de moins de 26 ans (et moins de 30 ans pour les personnes handicapées), quelle que soit leur situation, pour faciliter leur entrée dans la vie professionnelle : aides à l’embauche, recherche de formation, d’emploi, de bourses, d’aides au logement, financement du permis etc.

« Notre simulateur doit permettre d’inverser le réflexe : désormais, le jeune nous dit qui il est et on lui dit comment on peut l’aider », a expliqué Sarah El Haïry, secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse. « Pour lutter contre le non-recours aux aides et ne pas laisser le hasard commander, notre objectif est de simplifier le système », a-t-elle poursuivi.

Non-recours : des milliards d’aides sociales non distribuées

Le phénomène du « non-recours aux droits » est en effet très important en France et le montant des aides non réclamées avoisinerait chaque année plus de 10 milliards d’euros. En cause, la non-connaissance, la non-demande, la non-réception (la demande n’aboutit pas) ou la non-proposition par l’administration. Le site indépendant aide-sociale.fr estime ainsi que certaines prestations majeures frisent le taux de 40 % de personnes qui ne la perçoivent pas alors qu’elles y sont éligibles. La Direction générale de la cohésion sociale a aussi démontré qu’en 2017, le taux de non-recours à la prime activité s’élevait à 27 %.

Concernant les jeunes, selon l’Odenore (l’Observatoire de non-recours aux droits et services), en 2019, 23 % d’entre eux ont déclaré de pas avoir bénéficié de dispositifs, allocations, droits, aides ou tarifs sociaux auxquels ils auraient eu droit. Une part plus importante encore de jeunes (32%) ne savaient pas s’ils avaient été en situation de non-recours au cours des douze derniers mois. De même, toujours selon l’Odenore, 25 % des Chèques énergie reçus en 2018 n’avaient pas été utilisés à leur date d'expiration le 31 mars 2019 ! Le simulateur mis en place par le gouvernement va donc tenter de remédier à ce problème du non-recours.

Un outil simple, lisible, rapide

Après essai, cette « boussole » tient bien sa promesse de découvrir en moins de 5 minutes les aides auxquelles on a droit. Cela nécessite de se munir au préalable de ses ressources et de celles de ses parents si on est encore à leur charge. Les questions sont ensuite très claires et très simples, tout en étant assez détaillées : date de naissance, nationalité, profil (formation, alternance, salarié, indépendant, demandeur d’emploi, autre), lieu et niveau de scolarisation par le cas échéant, situation de handicap, déclaration d’impôts des parents (et nombre d’enfants à charge), situation maritale, situation du logement (hébergé, locataire, propriétaire, sans domicile stable, chambre, studio, coloc, etc.), les charges et revenus éventuels, et permis de conduire.

Le résultat des aides s’affiche immédiatement avec leurs liens d’accès, et vont de la demande de bourse au prêt garanti par l’Etat, du logement et repas du Crous à la Garantie Visale, et du prêt pour le permis à un euro à l’accès gratuit aux musées et monuments nationaux !

D’autres simulateurs d’aides pour tous les publics

Il existe de nombreux simulateurs gratuits d’aides sociales sur la toile, dont celui de Dossier Familial accessible ci-dessous pour faire un point rapide et complet sur toutes les aides sociales auxquelles vous pouvez prétendre, quel que soit votre âge ou votre situation personnelle. 

 

 

 

A lire aussi