Investissement locatif Pinel : les plafonds de loyers 2016

Si vous acquérez un logement neuf pour le louer grâce au Pinel, vous devez respecter un plafond de loyer, légèrement réévalué en 2016.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Investissement locatif Pinel : les plafonds de loyers 2016
Investissement locatif Pinel : les plafonds de loyers 2016

Acheter un logement neuf pour le louer dans le cadre de l'investissement "Pinel" procure une réduction d’impôt sous réserve de trouver un locataire.

En contrepartie vous devez respecter un plafond de loyer pendant toute la période de location (6, 9 ou 12 ans).

Pour les baux conclus ou renouvelés en 2016, le plafond de loyer mensuel par mètre carré (charges non comprises) varie selon la localisation du bien :

  • Zone A bis : 16,83 € ;
  • Reste de la zone A : 12,50 € ;
  • Zone B1 : 10,07 € ;
  • Zone B2 : 8,75 €.

Ce plafond est ensuite affecté d’un coefficient multiplicateur, égal à [0,7 + (19/surface du logement)], qui ne peut excéder 1,2.

Ce coefficient permet de louer jusqu’à 20 % plus cher un logement de moins de 63 m2, alors que vous devez louer moins cher un logement plus grand. Conclusion : acheter deux biens de taille moyenne est plus rentable qu’un grand.

Par exemple :

  • un logement de 50 m2 situé en zone A (plafond de loyer de 12,50 €/m2) peut être loué 13,50 €/m2 (12,50 x [0,7 + (19 / 50)].
  • un logement de 100 m2 situé dans la même zone ne peut être loué que 11,12 €/m2. (12,50 x [0,7 + (19 / 100)].
df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Publié le

Partager cet article :