Investir avec le dispositif Pinel : les villes à éviter

Le Laboratoire de l’immobilier a dressé la liste de 64 agglomérations où il est déconseillé d’acheter un logement neuf pour le louer.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
0mn de lecture
Pinel : les villes à éviter
Pinel : les villes à éviter

Vous avez envie d’acheter un logement neuf pour le louer, et de profiter ainsi du dispositif Pinel ?

N’investissez pas n’importe où. Certaines villes sont à éviter, selon le Laboratoire de l’Immobilier.

Nous incitons à la prudence sur certaines villes des zones B1 et B2 que nous qualifions de marchés sous-tendus, et donc à risque… », signale Franck Vignaud, responsable du Laboratoire de l’Immobilier.

17 agglomérations classées en zone B1 et 47 classées en zone B2 ont ainsi été repérées par la Laboratoire de l’immobilier. Elles sont réparties en 2 catégories :

  • les agglomérations à éviter (marchés les plus détendus) ;
  • les agglomérations sous surveillance.

Source : Laboratoire de l'immobilier

df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Publié le

Partager cet article :