Internet : votre box sera bientôt équipée d’un outil pour mesurer le débit

L’Arcep veut obliger Free, Bouygues, SFR et Orange à équiper les box Internet d’un dispositif permettant de mesurer avec précision le débit.
2mn de lecture
Les box Internet pourraient bientôt être équipées d'un dispositif permettant une mesure précise du débit.
Les box Internet pourraient bientôt être équipées d'un dispositif permettant une mesure précise du débit. © palliki

Difficile aujourd’hui de connaître avec précision le débit des box Internet tant les outils de mesures mis à disposition des consommateurs ne donnent pas les mêmes résultats. La raison ? Trop de paramètres ont une influence sur la mesure de la qualité de service et les sites ou applications comme nPerf, Speedtest développé par l’UFC-Que Choisir, DébiTest, le testeur de 60 Millions de consommateurs, 4GMark ou IPv6-test ne se basent pas sur les mêmes indicateurs. Pour y remédier, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a annoncé l’arrivée d’ « un nouveau dispositif simple et transparent accompagné d’un Code de bonne conduite », rapporte Le Parisien.

Après concertation avec l’ensemble des acteurs, le régulateur des télécoms a décidé que les fournisseurs devront implanter dans leurs nouvelles box une interface de programmation applicative (API) qui permettra de transmettre, lors d’un test de débit, des informations actualisées et essentielles telles que le type de connexion (ADSL, fibre…), le débit souscrit par le consommateur, la type de connexion entre la box et le PC, la qualité du Wi-Fi, etc. L’API permet ainsi de fournir le débit réel entre la box et le fournisseur d’accès Internet (FAI) et entre la box et le PC, la tablette ou le mobile qui y est connecté. Il sera possible de télécharger l’API sur les anciennes box. Après une phase de test, le projet prévoit que les opérateurs devront implanter l’API dans un délai de 28 mois.

> A LIRE : Fracture numérique : une aide de 150 euros pour bénéficier d’Internet à haut débit

Une charte de bonne conduite

En complément, l’Arcep a élaboré un Code de bonne conduite à destination des testeurs de débit. Publié en décembre 2018, il invite les outils à accompagner la publication des résultats par une explication claire de la méthodologie et à suivre certaines pratiques afin d’obtenir des mesures robustes. Par exemple, pour mesurer le débit, le site s’engage à ce que le test dure plus de 7 secondes et à télécharger plus de 100 Mo de données. A ce jour, 5 outils de mesures se déclarent en conformité avec le Code de bonne conduite : nPerf, Speetest, DébiTest, 4Gmark et IPv6-test.

df
Sarah Corbeel
Publié le