Inondations dans l’Aude : obtenir une indemnisation est facilité

L’Etat va reconnaître l’état de catastrophe naturelle dans les zones touchées, et les assureurs ont promis de se montrer compréhensifs. Ouvrant la voie à la réparation des dommages matériels subis.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Vous disposez de 10 jours pour déclarer le sinistre à votre assureur à partir de la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle.
Vous disposez de 10 jours pour déclarer le sinistre à votre assureur à partir de la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle.

Le gouvernement affiche son soutien aux victimes des inondations qui ont frappé l’Aude, dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre. « Nous allons mettre en œuvre la procédure de catastrophe naturelle accélérée et veiller à ce que l’ensemble des administrations concernées prennent les mesures qui s’imposent », a écrit lundi sur le réseau social Twitter le Premier ministre, Edouard Philippe, qui s’est rendu sur place.

Un arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle

L’exécutif va donc rapidement publier au Journal officiel un arrêté constatant l’état de catastrophe naturelle dans les zones touchées. La parution d’un tel texte est indispensable pour l’indemnisation des dommages matériels.

« Les dégâts subis par les logements, les véhicules, les commerçants, les artisans, les entreprises, les biens des collectivités locales, seront indemnisés dès lors qu’ils sont assurés par un contrat d’assurance dommages (multirisques habitation, multirisques entreprise, etc.) », explique la Fédération française de l’assurance (FFA).

« L’extension de la garantie catastrophes naturelles est de droit dans tous ces contrats et couvre les dégâts causés par les inondations », précise dans un communiqué cette organisation regroupant les assureurs.

Déclarations par téléphone

Les démarches pour obtenir une indemnisation seront simplifiées. « Compte tenu des circonstances, les déclarations de sinistres pourront être faites par tous moyens : téléphone, Internet, lettre simple. Les assureurs feront également preuve de compréhension quant aux moyens d’attester des dommages. Si la facture reste la règle contractuelle, tout autre justificatif (photo et témoignages notamment) pourra être présenté », indique la FFA.

La déclaration du sinistre auprès de votre assureur doit intervenir dans un délai de 10 jours après la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle.

  • Pour en savoir plus sur la marche à suivre, cliquez ici.
df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :