Suppression de la taxe d’habitation : un gain de 390 euros en moyenne

Cette année, 80 % des ménages français bénéficieront d’une réduction de leur taxe d’habitation sur leur résidence principale de 65 %, soit une économie moyenne de 390 euros. Un simulateur en ligne vous permet de savoir si vous en ferez partie et de calculer l’économie réalisée.
3mn de lecture
© CalypsoArt

Depuis mardi 1er octobre, les avis de taxe d’habitation sont envoyés par courrier ou mis à disposition des foyers concernés dans leur espace particulier sur le site impôts.gouv.fr. Après une réduction de 30 % du montant de la taxe dû sur les résidences principales l’an dernier, 80 % des ménages vont bénéficier cette année d’une baisse de 65 %, soit un gain moyen de 390 €. En 2020, la suppression totale de la taxe représentera une économie moyenne de 600 €. Attention, la réforme ne concerne pas la contribution à l’audiovisuel public.

Pour profiter de la réduction à 65 %, il faut que votre revenu fiscal de référence de 2018 ne dépasse pas les plafonds de revenus définis par le ministère de l’Action et des Comptes publics. S’il est légèrement supérieur à ce seuil, vous pouvez bénéficier d’un dégrèvement dégressif. Le dégrèvement est accordé automatiquement aux foyers éligibles.

Les plafonds de revenus à ne pas dépasser (avis d’impôt 2019 sur les revenus de 2018)

Nombre de part(s)

(quotient familial)

Revenu fiscal de référence

à ne pas dépasser

pour bénéficier d'un dégrèvement de 65 %

Revenu fiscal de référence

à ne pas dépasser

pour bénéficier d'un dégrèvement dégressif

1

27 432 €

28 448 €

1,5

35 560 €

37 084 €

2

43 688 €

45 720 €

2,5

49 784 €

51 816 €

3

55 880 €

57 912 €

3,5

61 976 €

64 008 €

4

68 072 €

70 104 €

4,5

74 168 €

76 200 €

5

80 264 €

82 296 €

Par exemple, un célibataire sans enfant avec un revenu fiscal de référence de 27 000 € et une taxe d’habitation de 1 000 € paiera 350 € après application de la réduction de 65 %.

A noter : si la taxe d’habitation est établie au nom de plusieurs personnes appartenant à des foyers fiscaux distincts, vous devez additionner le nombre de part de chaque foyer ainsi que les revenus fiscaux de référence concernés. Par ailleurs, si votre collectivité a voté une hausse du taux de la taxe d'habitation en 2018 ou en 2019, le dégrèvement sera calculé en fonction du taux de 2017.

Attention, « votre rémunération et la composition de votre foyer peut vous faire entrer ou sortir du champ de la réforme d’une année sur l’autre », précise Bercy. Environ 4 % des foyers bénéficiaires l’an dernier de la réduction de 30 % ne seront pas concernés cette année par la réforme ou en seront bénéficiaires mais à un taux de dégrèvement inférieur. Cela représente environ 800 000 ménages. Inversement, un nombre équivalent, non bénéficiaires l’an dernier, le seront en 2019.

Un simulateur en ligne

Le ministère de l’Action et des Comptes publics a mis en ligne un simulateur sur le site des impôts qui vous permet de vérifier si vous êtes éligible à la réforme de la taxe d’habitation. Pour procéder à la simulation, il faut se munir du montant de votre taxe d’habitation 2018, de votre revenu fiscal de référence (qui figure sur le dernier avis d’impôt sur le revenu) et du nombre de parts qui compose votre foyer fiscal (figurant également sur son dernier avis).

Comment payer la taxe d’habitation ?

La date limite de paiement est fixée au 15 novembre pour la plupart des foyers fiscaux. Dans certains cas, les avis sont envoyés en novembre et la date limite est repoussée au 16 décembre.

Si le montant de la taxe d’habitation est supérieur à 300 €, vous avez le choix entre :

- payer en ligne, depuis le site impôts.gouv.fr ou l’application mobile « Impots.gouv ». Dans ce cas, vous avez jusqu’au 20 novembre minuit pour effectuer le paiement et le prélèvement aura lieu le 25 novembre

- opter pour le prélèvement automatique.

Si le montant est inférieur à 300 €, vous pouvez utiliser l’ensemble des moyens de paiement indiqués dans la notice de votre avis (paiement en ligne, prélèvement à l’échéance, TIP, chèque ou espèces).

df
Sarah Corbeel
Publié le