Prélèvement à la source : attention, si vous avez modulé votre taux cette année

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Jae Young Ju

Depuis janvier 2019, l’impôt sur le revenu est prélevé directement chaque mois sur votre revenu selon un taux de prélèvement calculé par l’administration fiscale sur la base des informations inscrites dans la déclaration d’impôts. En cas de changement de situation, d’ordre familial (naissance, divorce, décès, mariage, etc.) ou d’évolution de revenus, vous avez la possibilité de moduler votre taux de prélèvement en cours d’année.

Comment conserver votre taux actualisé ?

Si vous avez effectué une demande de mise à jour de votre taux cette année suite à une baisse ou hausse de revenus, le taux actualisé cesse de s’appliquer au 31 décembre 2019. Si vous souhaitez le conserver en 2020, vous devez le renouveler avant le 7 décembre. Pour cela, connectez-vous à votre espace particulier sur impots.gouv.fr et rendez-vous à la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source ». Sélectionnez le menu « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de vos revenus » et indiquez vos revenus estimés pour l’année 2020. Votre taux actualisé sera transmis dès décembre à votre collecteur (employeur, caisse de retraite…) afin qu’il soit pris en compte dès janvier 2020.

En revanche, si vous avez déclaré un changement de situation de famille survenu en 2019, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Le taux actualisé continue de s’appliquer en janvier et jusqu’à fin août 2020.

Dans tous les cas, votre taux pour 2020 prendra en compte la baisse d’impôt sur le revenu décidé par le gouvernement.

A lire aussi