Pourquoi votre taux de prélèvement à la source peut changer ?

Le fisc s’appuie sur votre déclaration de revenus souscrite en 2019 pour éventuellement modifier le taux appliqué à partir d’août ou de septembre.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Le fisc est susceptible de modifier le taux de retenue à la source.
Le fisc est susceptible de modifier le taux de retenue à la source. © Guy

Le taux de prélèvement à la source appliqué à vos revenus a pu changer en août ou est susceptible d’évoluer en septembre. L’administration fiscale se fonde en effet sur votre déclaration de revenus de 2018 souscrite en 2019 (sur vos revenus de l’année dernière) pour modifier éventuellement le taux.

En principe, le niveau de retenue à la source auquel vos revenus étaient soumis depuis le 1er janvier 2019, date d’entrée en vigueur de la réforme, reposait sur les données inscrites dans votre déclaration de revenus transmise au fisc l’année dernière (sur vos revenus de 2017).

Une modification du taux depuis le 1er janvier

Mais le taux a pu évoluer depuis le 1er janvier si vous avez signalé sur le site impots.gouv.fr des changements dans votre situation familiale (mariage, décès de votre conjoint, naissance ou adoption d’un enfant) ou une baisse de vos revenus.

Après la possible modification du taux en août ou en septembre, vous conservez la faculté d’en obtenir une si vous vous trouvez dans l’un de ces cas.

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) de Bercy vante cet avantage du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu : la réforme induit une meilleure concordance entre la perception des revenus et le montant dû.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :