Impôts : allez-vous recevoir un remboursement du fisc cet été ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Andrey Popov - iStock

Depuis la mise en place du prélèvement à la source, le montant définitif de votre impôt sur le revenu est ajusté après votre déclaration annuelle effectuée en mai-juin. Cela peut donc donner lieu à un remboursement le 20 juillet ou le 6 août prochains dans deux situations : la restitution des crédits d’impôts et le trop-perçu par le prélèvement à la source.

Restitution des sommes dépensées en 2020 : la bonne surprise

Auparavant, lorsque l’on bénéficiait de crédit ou de réduction d’impôts par exemple pour les dons aux œuvres, l’emploi à domicile, la garde d’enfant et les investissements locatifs, les montants étaient directement déduits du montant global des impôts.

Désormais, une avance de 60 % du montant total est versée en janvier de chaque année, et le solde, ajusté après la déclaration de revenus, est versé pendant l’été… Et comme on a tendance à l’oublier, c’est donc la bonne surprise des vacances !

Remboursement des trop-perçus par le prélèvement à la source

Si vos revenus ont baissé, ou si votre situation familiale a changé, le montant des prélèvements à la source, effectués mensuellement tout au long de l’année peuvent s’avérer supérieurs au montant final de l’impôt dont vous devez vous acquitter. Ce sont donc les sommes que vous avez versées en trop qui vous sont remboursées en juillet ou en août.

N’oubliez pas que, en cas de modification importante de vos revenus ou de changement dans votre situation (mariage, pacs, divorce, naissance d’un enfant, veuvage etc.), vous pouvez à tout moment modifier le taux de vos prélèvements à la source. Il suffit pour cela d’aller dans votre espace votre espace particulier sur impots.gouv.fr, puis dans « Prélèvement à la source ».

Un remboursement par virement ou chèque

Ce remboursement ne nécessite aucune démarche de votre part. Vous serez remboursé automatiquement par virement sur le compte bancaire qui sert à payer vos impôts. Le virement portera le libellé « REMB IMPOT REVENUS » et sera indiqué comme provenant de « DGFIP FINANCES PUBLIQUES ».

Si vous n’avez pas communiqué de compte bancaire à l’administration fiscale, elle vous adressera un chèque. Toutes vos coordonnées bancaires sont modifiables dans votre espace particulier, onglet Prélèvement à la source du site Impôts.gouv.fr.

A lire aussi