Fiscalité : 28,5 % des foyers fiscaux vont payer un supplément d'impôt à la rentrée 2021

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Yumi mini

Si plus d'un tiers des contribuables vont recevoir un remboursement de l'administration fiscale d'ici au 6 août quant à la déclaration d'impôts 2021 sur les revenus de 2020, plus d'un quart des foyers fiscaux vont payer davantage d'impôt à la rentrée 2021. 

12,7 millions de foyers fiscaux remboursés...

Sur tous les foyers fiscaux qui ont reçu ou vont recevoir dans les prochains jours un avis d'imposition, 12,7 millions d'entre eux (soit 33,5%) ont droit à un remboursement fiscal pour un montant total de 10,4 milliards d'euros, d'après un communiqué émanant de Bercy le 29 juillet dernier. La plupart de ces foyers éligibles au remboursement ont déjà reçu un virement sur leur compte bancaire le 20 juillet dernier et les autres devraient toucher le remboursement le 6 août. 

... quand 10,8 millions d'entre eux vont payer plus

En revanche, environ 10,8 millions de foyers fiscaux (28,5%) vont, quant à eux, devoir payer un supplément d'impôt à la rentrée 2021, sur leurs revenus de 2020. 

Qui sont les contribuables concernés ?

Ces 10,8 millions de foyers concernés par ce supplément à payer sont ceux dont les prélèvements à la source, effectués en 2020, ne couvraient pas le montant total de l'impôt à payer sur leurs revenus de 2020. Cela s'explique soit par le fait que leurs revenus ont augmenté en 2020, et qu'ils n'ont pas pensé à demander à l'administration fiscale de moduler le taux de leur prélèvement à la source. Ou bien parce qu'ils ont profité en janvier 2021 d'une avance sur crédits et réductions d'impôt bien au dessus des dépenses qu'ils ont réalisées en 2020. 

Que faire si vous êtes dans ce cas ?

Si vous vous trouvez dans ce cas de figure, la somme restant à payer sera directement prélevée sur votre compte bancaire. L'échéance de prélèvement dépend du montant total de la somme à payer. 

En effet, si la somme est inférieure ou égale à 300 euros, elle sera débitée en une seule fois le 27 septembre 2021. Si elle est supérieure à 300 euros, son montant sera prélevé en quatre échéances : le 27 septembre, le 25 octobre, le 25 novembre et le 27 décembre 2021. 

Astuces

Ces prélèvements sur votre compte bancaire s'ajouteront aux retenues à la source faites sur vos salaires ou allocations-chômage, pensions de retraite, etc., versés. 

Que faire si vous avez oublié de donner vos informations bancaires au fisc ?

Si vous êtes dans cette situation et que par conséquent la somme ne peut pas être prélevée directement sur votre compte, pas de panique ! La date limite de paiement du montant de l'impôt est fixée au mercredi 15 septembre. De plus, un délai de 5 jours supplémentaires est prévu pour tous ceux réglant leur impôt par Internet, smartphone ou tablette. Le prélèvement sur le compte intervient alors à partir du lundi 27 septembre 2021. 

A lire aussi