Impôts : les échéances fiscales de mai des entreprises sont reportées à fin juin

Dépôt des liasses fiscales, soldes de l’impôt sur les sociétés… En raison de la crise sanitaire, les principales échéances fiscales des professionnels du mois de mai sont repoussées au 30 juin.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© XtockImages

Depuis le début de la crise sanitaire, le gouvernement se mobilise pour aider les entreprises. Après le report des échéances fiscales et sociales accordées aux mois de mars et d’avril, le ministre de l’Action et des Compte publics, Gérald Darmanin, a annoncé que les échéances fiscales dues en mai seront reportées au 30 juin.

Ce nouveau calendrier concerne le dépôt des liasses fiscales sur la situation comptable de l’entreprise, les soldes de l’impôt sur les sociétés et de la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), les déclarations de droits d’auteur et d’impôt sur le revenu des entreprises. Le délai de déclaration et de paiement de la redevance audiovisuelle pour les hôtels, cafés et restaurants, dû le 24 avril, est repoussé de trois mois, au 24 juillet.

Nouveau calendrier des échéances fiscales des entreprises

Ces délais supplémentaires doivent permettre aux entreprises et aux experts-comptables d’accomplir leurs obligations fiscales annuelles. Les entreprises en grandes difficultés pourront demander le report du paiement des échéances fiscales du mois de mai. Celles qui le peuvent « sont toutefois invitées à s’acquitter de leurs obligations déclaratives et de paiement dans le calendrier initial », précise le ministère dans un communiqué.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :