Impôt sur le revenu : vous pouvez estimer votre future baisse d’impôt

16,9 millions de foyers fiscaux devraient bénéficier d’une baisse d’impôt sur leurs revenus en 2020. Bercy a mis en ligne un simulateur pour estimer le gain auquel vous aurez peut-être droit.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© deepblue4you

La loi de finances pour 2020 prévoit une baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt sur le revenu à compter de l’imposition des revenus 2020. Avec la mise en place du prélèvement à la source, elle est effective dès le mois de janvier 2020 sur les bulletins de paie des salariés ou sur le montant de l’acompte des travailleurs indépendants.

Selon les estimations de Bercy, 16,9 millions de foyers fiscaux devraient connaître une diminution de leur impôt :

  • 12,2 millions de foyers, situés dans la première tranche du barème de l’impôt, vont bénéficier d’un gain moyen de 350 € par foyer puisque le taux d’imposition est abaissé de 14 % à 11 %.
  • 4,7 millions de foyers qui relèvent de la tranche à 30% bénéficieront d'un gain d'environ 125 € pour un célibataire et de 250 € pour un couple.

En revanche, les contribuables situés dans les tranches à 41 % et 45 % ne sont pas concernés par la baisse d’impôt.

Estimez votre baisse d’impôt

Pour avoir une idée de combien vous allez gagner, le ministère des Comptes publics a mis en ligne un simulateur sur le site impots.gouv.fr. Il faut indiquer votre revenu imposable annuel estimatif pour 2020, votre nombre de parts, votre situation de famille et votre lieu de résidence (métropole, Guadeloupe, Martinique, Réunion, Guyane, Mayotte).

Si vous êtes éligible à la mesure, le simulateur vous indiquera le montant de votre impôt avant/après la baisse d’impôt. Si vous étiez non imposable et que vous le restez ou si vous ne pouvez pas en bénéficier, le simulateur vous informera.

Attention, la simulation n’est qu’une estimation. Elle ne tient, en effet, pas compte :

- des réductions et crédits d’impôt

- des effets de certaines situations particulières (parent isolé, parent ayant élevé seul leur enfant, ancien combattant, situation de handicap) sur le plafonnement du quotient familial ;

- des effets de la perception de revenus taxés à taux forfaitaire, de revenus exonérés et de certains abattements pris en compte pour le calcul du revenu fiscal de référence.

Exemples de baisse d’impôt

Un célibataire sans enfant qui gagne 2 000 € net par mois

Son revenu imposable annuel après abattement de 10 % est de 21 600 €. Avant la baisse d’impôt, son impôt sur le revenu est estimé à 1 615 €. Grâce à la diminution, il est estimé à 1 066 €, soit un gain de 549 €.

Un couple sans enfant qui gagne 3 000 € net par mois

Son revenu imposable annuel après abattement de 10 % est de 32 400 €. Avant la baisse d’impôt, son impôt sur le revenu est estimé à 813 €. Grâce à la diminution, il est estimé à 675 €, soit un gain de 138 €.

Un couple avec deux enfants qui gagne 6 000 € net par mois

Son revenu imposable annuel après abattement de 10 % est de 64 800 €. Avant la baisse d’impôt, son impôt sur le revenu est estimé à 4 845 €. Grâce à la diminution, il est estimé à 4 342 €, soit un gain de 503 €.

Un retraité qui a une retraite de 1 900 € net par mois

Son revenu imposable annuel après abattement de 10 % est de 20 520 €. Avant la baisse d’impôt, son impôt sur le revenu est estimé à 1 259 €. Grâce à la diminution, il est estimé à 893 €, soit un gain de 366 €.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :