Impôt sur le revenu 2020 : les barèmes de déduction des frais de carburant pour les indépendants

Le fisc a mis à jour les systèmes d’évaluation que vous pourrez utiliser lorsque vous souscrirez votre prochaine déclaration de revenus.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Vous avez le droit de déduire vos frais de carburant.
Vous avez le droit de déduire vos frais de carburant. © Delphotostock

Vous exercez une activité indépendante et tenez une comptabilité super-simplifiée ? Vous avez la possibilité de déduire de vos revenus vos frais de carburant engagés en 2019, dans le cadre de la souscription de votre prochaine déclaration au titre de l’impôt sur le revenu. L’administration fiscale a actualisé les barèmes sur lesquels peuvent s’appuyer à cette fin les professionnels en fonction du véhicule et du carburant (essence, gazole ou gaz de pétrole liquéfié), dans son Bulletin officiel des financespubliques paru mercredi 19 février. Les indépendants pouvant les utiliser sont principalement les commerçants, les artisans et les agriculteurs.

Le barème applicable aux véhicules de tourisme

Puissance fiscaleGazole (frais de carburant au kilomètre)Super sans plomb (frais de carburant au kilomètre)Gaz pétrolier liquéfié (frais de carburant au kilomètre)
3 à 4 CV0,080 €0,099 €0,064 €
5 à 7 CV0,098 €0,122 €0,079 €
8 et 9 CV0,117 €0,145 €0,094 €
10 et 11 CV0,132 €0,163 €0,106 €
12 CV et plus0,146 €0,182 €0,118 €

Le barème applicable aux deux-roues motorisés (vélomoteurs, scooters et motocyclettes)

Un autre barème est prévu pour les personnes utilisant un deux-roues motorisé (vélomoteur, scooter et motocyclette).

Puissance fiscaleFrais de carburant au kilomètre
Inférieure à 50 centimètres cubes0,032 €
De 50 à 125 centimètres cubes0,065 €
3, 4 et 5 CV0,083 €
Au-delà de 5 CV0,115 €

Usage personnel et professionnel du véhicule

Le Code général des impôts autorise l’exploitant individuel à déduire ses « frais relatifs aux carburants consommés lors des déplacements professionnels, […] enregistrés forfaitairement » (article 302 septies A ter A).

Attention : appuyez-vous sur l’un des barèmes seulement si votre « véhicule » est « susceptible d’un usage mixte, c’est-à-dire personnel et professionnel », précise le fisc (Bulletin officiel des finances publiques, 24 février 2017). La conduite d’un camion, d’un utilitaire ou d’un autre véhicule à « vocation uniquement professionnelle » ne peut donner lieu à l’application d’un des barèmes.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :