Impôt : pourquoi votre salaire net a-t-il baissé en septembre ?

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© HJBC

C’est la mauvaise surprise fiscale de l’automne. En consultant leur fiche de paie du mois de septembre, certains salariés ont vu que leur salaire net après impôt avait diminué par rapport à celui du mois d’août. Malheureusement, il ne s’agit pas d’une erreur de calcul.

Depuis la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, l’administration fiscale actualise chaque année au 1er septembre les taux de prélèvement à la source à partir de la déclaration de revenus effectuée au printemps, rappelle le site Capital. Le nouveau taux est ensuite transmis à l’employeur afin qu’il l’applique dès le mois de septembre.

Les contribuables qui ont vu leurs revenus augmenter en 2020 ou leur situation familiale changer (divorce, décès d’un conjoint, etc.) peuvent donc se retrouver avec un taux de prélèvement à la source plus élevé et donc un salaire net après impôt moins élevé. Ils auront également un complément d’impôt à payer pour rattraper ce qui n’a pas été prélevé les mois précédents.

A l’inverse, ceux qui ont gagné moins d’argent en 2020 peuvent avoir un taux de prélèvement revu à la baisse. Pour savoir si votre taux de prélèvement a évolué, il suffit de regarder sur la fiche de paie la ligne « impôt sur le revenu prélevé à la source ». Il figure également sur votre dernier avis d’imposition et dans votre espace personnel sur Impots.gouv.fr.

Comment moduler votre taux de prélèvement à la source ?

Pour éviter ce désagrément, l’administration fiscale invite les contribuables à signaler au plus vite tout changement de situation familiale ou professionnelle qui pourrait avoir une incidence sur leur taux de prélèvement à la source (variation de revenus, naissance, mariage, séparation, etc.).

Pour cela, il suffit de vous connecter à votre espace particulier sur Impots.gouv.fr, de vous rendre à la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » et de cliquer sur « Signaler un changement de situation » ou « Actualiser mon prélèvement à la source suite à une hausse ou une baisse de revenus ».

Une fois le nouveau taux calculé, vous recevrez un mail de confirmation accusant réception de la modification effectuée. Le taux sera envoyé à votre employeur et s’appliquera dans un délai de un à trois mois.

A lire aussi