Avis d’impôt sur les revenus 2018 : comment payer le solde d’impôt ?

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Richard Villalonundefined undefined

En ce début du mois de septembre, tous les contribuables ont en principe reçu leur avis d’imposition sur les revenus 2018 dans leur espace particulier sur le site Internet impots.gouv.fr, ou bien par courrier postal. Dans leur grande majorité, ils se retrouvent sans impôt à payer grâce au crédit d’impôt de modernisation du recouvrement (CIMR), qui a effacé l’impôt dû sur les revenus non exceptionnels de 2018 (salaires, pensions, etc.) afin d’éviter un double prélèvement fiscal en 2019 (le prélèvement à la source des revenus de 2019 et des revenus de 2018). Mais tous les revenus ne sont pas concernés par le dispositif de l’année blanche.

Dans quels cas un montant peut-il être réclamé ?

Les contribuables ayant perçu en 2018 des revenus exceptionnels ou des revenus de capitaux mobiliers, plus-values immobilières, plus-values de cessions de valeurs mobilières ou plus-values de cessions de biens meubles corporels peuvent avoir un montant à payer. De même, ceux qui ont bénéficié en début d’année d’une avance de réductions et/ou crédits d’impôt trop élevée verront le « trop-versé » réclamé sur leur avis d’impôt. Enfin, les travailleurs indépendants (revenus de type BIC, BNC et BA) dont le bénéfice de 2018 est supérieur à celui des 3 dernières années (2015, 2016, 2017) ont une partie de leur bénéfice qui est imposée en tant que revenu exceptionnel.

Comment payer le solde d’impôt ?

Si votre avis d’impôt indique un montant à payer, vous avez jusqu’au 16 septembre minuit pour le faire. Attention, c’est à vous de procéder directement au règlement. « Aucun prélèvement automatique ne sera réalisé sur votre compte bancaire pour le paiement », précise l’administration fiscale.

Si vous choisissez de payer en ligne, depuis le site impôts.gouv.fr ou l’application mobile « Impots.gouv », vous bénéficiez d’un délai supplémentaire jusqu’au 21 septembre. Si votre avis d’impôt comporte un talon de paiement, vous pouvez également payer par TIP SEPA ou par chèque. En cas de montant inférieur ou égal à 300 €, vous pouvez aussi régler en espèces ou par carte bancaire auprès de votre centre des finances publiques.

Pour toute question, vous pouvez appeler le 0 809 401 401 (service gratuit + coût d’un appel local, du lundi au vendredi, de 8h30 à 19h) ou vous adresser à votre centre des finances publiques.

A lire aussi