Impôts : bientôt la fin de la déclaration de revenus ?

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Avec la mise en place du prélèvement de l’impôt sur le revenu, la déclaration de revenus pourrait disparaître.

Alors que la campagne de déclaration des revenus 2019 débutera mi-avril, le ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé mardi 19 mars lors d’un débat organisé à l’Essec vouloir mettre fin à cette procédure. « L’année prochaine, j’annoncerai sûrement qu’on mettra fin à la déclaration d’impôt », a-t-il déclaré, selon un tweet des organisateurs de l’événement.

Une mesure possible à moyen terme

Si cette année, déclarer ses revenus reste bien obligatoire, la fin de ce rituel printanier à moyen terme est bien envisagée. Une mesure rendue possible grâce à la mise en place du prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source depuis le 1er janvier. L’administration fiscale pourrait se passer de déclaration pour tous les revenus dont elle a connaissance grâce à un tiers déclarant (employeur, banque, etc.). « Pour les salariés, dont les rémunérations sont prélevées directement par l’employeur dans le cadre du PAS (Prélèvement à la source), ainsi que pour les revenus de capitaux mobiliers et certaines plus-values, c’est tout à fait possible de se passer de déclaration », explique dans Le Figaro Gaëlle Menu-Lejeune, avocate associée chez Fidal. Supprimer la déclaration de revenus pour les indépendants est plus compliqué. Même chose pour les crédits d’impôt.

A lire aussi