Impôts 2016 : étudiants et apprentis exonérés sous conditions

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Impôts 2016 : étudiants et apprentis exonérés sous conditions
Impôts 2016 : étudiants et apprentis exonérés sous conditions Impôts 2016 : étudiants et apprentis exonérés sous conditions

Lors de votre prochaine déclaration de revenus, pensez-y : certains revenus échappent à l’impôt sur le revenu. Le fisc le rappelle dans sa base Bofip en date du 18 mars 2016.

Les revenus des étudiants

Les salaires perçus en 2015 par les étudiants sont exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite de 4 373 € (3 Smic brut mensuels). Seul le surplus est imposable.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, l’étudiant doit être âgé de moins de 26 ans au 1er janvier 2015 et avoir été rémunéré pour une activité exercée pendant l’année scolaire ou universitaire ou pendant leurs congés scolaires ou universitaires. Peu importe que l’enfant soit ou non rattaché au foyer fiscal des parents.

Les revenus des apprentis

Les salaires perçus en 2015 par les apprentis échappent à l’impôt sur le revenu dans la limite de 17 490 €. Seul le surplus est imposable. Peu importe que l’apprenti soit ou non rattaché au foyer fiscal des parents.

Attention, cette exonération ne s’applique pas :

  • aux rémunérations obtenues dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ;
  • ni aux rémunérations obtenues dans le cadre d’un contrat unique d’insertion.

Ces rémunérations-là sont à déclarer intégralement.

A lire aussi