Impôt sur le revenu : le paiement de l’acompte provisionnel est fixé au 15 février au plus tard

Si vous n’êtes pas mensualisé, n’oubliez pas de payer votre impôt sur le revenu d’ici le 15 février prochain. Cependant vous pouvez encore adhérer au prélèvement à l’échéance pour reculer la date limite de ce paiement.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Impôt sur le revenu : le paiement de l’acompte provisionnel est fixé au 15 février au plus tard
Impôt sur le revenu : le paiement de l’acompte provisionnel est fixé au 15 février au plus tard

Vous avez jusqu’au 15 février 2018 pour payer votre premier acompte provisionnel. Vous êtes concerné par cette date limite si le montant de votre impôt sur le revenu excédait 350 euros l'an dernier et que vous n’avez pas opté pour le prélèvement mensuel.

Si vous payez en ligne (sur impots.gouv.fr ou application mobile « Impots.gouv »), le délai est repoussé au 20 février.

Prélèvement par l’échéance

Vous pouvez aussi adhérer au prélèvement à l'échéance au plus tard le 31 janvier (pour l’échéance du premier acompte).

Le montant de votre acompte provisionnel sera alors automatiquement prélevé sur votre compte bancaire le 25 février », indique la Direction générale des finances publiques (DGFIP).

Prélèvement mensuel

Autre possibilité : adhérer au prélèvement mensuel avant le 15 février. Votre premier prélèvement mensuel sera alors effectué le 15 du mois suivant celui de votre adhésion pour un montant équivalent aux mensualités dues depuis janvier. Le montant d’une mensualité correspond au dixième du montant de votre impôt de 2017.

Pour adhérer au prélèvement à l'échéance ou mensuel, vous avez trois possibilités :

  • rendez-vous sur impots.gouv.fr ;
  • rendez-vous sur l'application mobile «Impots.gouv» ;
  • ou faites-vous accompagner par votre centre prélèvement service (ou de votre centre des Finances publiques pour la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique) afin d’effectuer cette démarche par téléphone.

Attention, si le montant de votre impôt excède 1 000 euros, vous devez le payer en ligne.

Finis le chèque, le TIP SEPA ou le virement !

Ce seuil sera abaissé à 300 € en 2019 pour tous les impôts des particuliers (impôt sur le revenu, taxe d'habitation, taxes foncières...), ajoute la DGFIP.

df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Publié le

Partager cet article :