Impôt sur le revenu : allez-vous bénéficier de la baisse ?

La réforme annoncée par Emmanuel Macron doit s’appliquer en 2020, selon des modalités encore à définir.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, le 24 septembre à l’Elysée.
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, le 24 septembre à l’Elysée.

C’est une réponse au mouvement des « gilets jaunes ». Emmanuel Macron a annoncé hier à l’Elysée, durant sa conférence de presse organisée à l’issue du grand débat national, une baisse de l’impôt sur le revenu à hauteur d’environ « 5 milliards € ».

Emmanuel Macron souhaite diminuer « significativement » l’impôt sur le revenu, au bénéfice « en particulier » de « celles et ceux qui travaillent et, au premier chef », des « classes moyennes ».

Encore floues, les modalités de mise en œuvre de cette mesure seront abordées lundi lors d’un séminaire gouvernemental autour du Premier ministre, Edouard Philippe.

Bruno Le Maire, a déclaré sur LCI vouloir proposer à cette occasion une baisse profitant à quelque « 15 millions de foyers fiscaux en France ».

« Adoucir l’entrée dans l’impôt sur le revenu »

Pour le ministre de l’Economie et des finances, il faut « adoucir l’entrée dans l’impôt sur le revenu ». Selon lui, la diminution doit viser la deuxième tranche d’imposition, à 14 %, mais aussi la troisième tranche, à 30 %.

Interrogé par RTL, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, est favorable à une baisse d’impôt sur le revenu à hauteur d’environ « 10 % » pour les bénéficiaires.

La réforme de l’impôt sur le revenu s’appliquera seulement l’année prochaine. Elle doit figurer dans le projet de loi de finances pour 2020.

5 tranches d’imposition

À l’heure actuelle, l’administration fiscale calcule le montant votre impôt sur le revenu en s’appuyant sur 5 tranches d’imposition. Un pourcentage différent s’applique à chaque tranche :

  • 0 % pour un revenu inférieur ou égal à 9 964 € ;
  • 14 % pour un revenu compris entre 9 965 € et 27 519 € ;
  • 30 % pour un revenu compris entre 27 520 € et 73 779 € ;
  • 41 % pour un revenu compris entre 73 780 et 156 244 € ;
  • 45 % pour un revenu égal ou supérieur à 156 245 €.

D’autres éléments sont pris en compte, tels que le nombre de parts, un éventuel quotient familial ou encore les réductions et crédits d’impôt auxquels vous pouvez avoir droit.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :