Impôt sur le revenu : allez-vous bénéficier de la baisse ?

La réforme annoncée par Emmanuel Macron doit s’appliquer en 2020, selon des modalités encore à définir.
1mn de lecture
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, le 24 septembre à l’Elysée.
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, le 24 septembre à l’Elysée.

C’est une réponse au mouvement des « gilets jaunes ». Emmanuel Macron a annoncé hier à l’Elysée, durant sa conférence de presse organisée à l’issue du grand débat national, une baisse de l’impôt sur le revenu à hauteur d’environ « 5 milliards € ».

Emmanuel Macron souhaite diminuer « significativement » l’impôt sur le revenu, au bénéfice « en particulier » de « celles et ceux qui travaillent et, au premier chef », des « classes moyennes ».

Encore floues, les modalités de mise en œuvre de cette mesure seront abordées lundi lors d’un séminaire gouvernemental autour du Premier ministre, Edouard Philippe.

Bruno Le Maire, a déclaré sur LCI vouloir proposer à cette occasion une baisse profitant à quelque « 15 millions de foyers fiscaux en France ».

« Adoucir l’entrée dans l’impôt sur le revenu »

Pour le ministre de l’Economie et des finances, il faut « adoucir l’entrée dans l’impôt sur le revenu ». Selon lui, la diminution doit viser la deuxième tranche d’imposition, à 14 %, mais aussi la troisième tranche, à 30 %.

Interrogé par RTL, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, est favorable à une baisse d’impôt sur le revenu à hauteur d’environ « 10 % » pour les bénéficiaires.

La réforme de l’impôt sur le revenu s’appliquera seulement l’année prochaine. Elle doit figurer dans le projet de loi de finances pour 2020.

5 tranches d’imposition

À l’heure actuelle, l’administration fiscale calcule le montant votre impôt sur le revenu en s’appuyant sur 5 tranches d’imposition. Un pourcentage différent s’applique à chaque tranche :

  • 0 % pour un revenu inférieur ou égal à 9 964 € ;
  • 14 % pour un revenu compris entre 9 965 € et 27 519 € ;
  • 30 % pour un revenu compris entre 27 520 € et 73 779 € ;
  • 41 % pour un revenu compris entre 73 780 et 156 244 € ;
  • 45 % pour un revenu égal ou supérieur à 156 245 €.

D’autres éléments sont pris en compte, tels que le nombre de parts, un éventuel quotient familial ou encore les réductions et crédits d’impôt auxquels vous pouvez avoir droit.

À lire aussi
df
Timour Aggiouri
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus