Impôt sur le revenu 2017 : vérifiez votre déclaration pré-remplie

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
La campagne 2017 de déclaration de l’impôt sur le revenu a commencé.
La campagne 2017 de déclaration de l’impôt sur le revenu a commencé. La campagne 2017 de déclaration de l’impôt sur le revenu a commencé.

La campagne de déclaration de l’impôt sur le revenu a commencé. Le service de déclaration en ligne a ouvert mercredi 12 avril. Si aucune date n’est fixée concernant la réception des formulaires papier, « en général », celle-ci a lieu « au cours de la deuxième semaine du mois d’avril », précise le site impots.gouv.fr. Déclarer vos revenus sur cette plateforme est obligatoire si votre revenu fiscal de référence (RFR) 2015 est supérieur à 28 000 €, à moins que vous ne disposiez pas d’une connexion Internet.

Quelle que soit sa forme, en principe, votre déclaration est pré-remplie par le fisc.

Les risques d’une erreur

Mais vous devez la vérifier attentivement, l’administration déterminant le montant de votre impôt à partir du document que vous lui communiquez. En cas d’erreur, vous risquez des pénalités et des intérêts de retard… ou de payer plus que ce que vous devez.

Dans votre déclaration pré-remplie, apparaissent les informations relatives à votre état-civil ainsi que le montant de vos revenus transmis au fisc par les tiers déclarants, notamment des :

  • salaires versés par l’employeur ;
  • pensions versées par vos caisses de retraite ;
  • allocations chômage versées par Pôle emploi ;
  • revenus de vos placements financiers versés par votre banque.

Les corrections d’erreur

Si vous constatez une erreur, que le montant indiqué soit inférieur ou supérieur à celui que vous avez effectivement perçu, vous devez la corriger.

Vous devez aussi faire des corrections en cas de changement de situation familiale ou de domicile dont le fisc n’a pas tenu compte.

Certains éléments ne figurent pas dans votre déclaration pré-remplie. Il peut notamment s’agir :

  • des charges déductibles, comme les pensions alimentaires que vous réglez ;
  • des revenus fonciers ;
  • des revenus issus d’une activité indépendante (agriculteurs, commerçants, professions libérales, etc.) ;
  • d’avantages liés à votre statut ou à votre profession (apprenti, étudiant, assistante maternelle, journaliste, etc.).

Pas de pièces justificatives

« Depuis 2013, les contribuables n’ont plus à joindre à leur déclaration les pièces justifiant leurs droits à déduction, réduction ou crédit d’impôt, celles-ci leur étant demandées par l’administration fiscale en cas de contrôle », rappelle le site economie.gouv.fr.

Si, après avoir transmis votre déclaration en ligne ou sur papier, vous vous rendez compte que vous avez commis une erreur, vous pouvez toujours la rectifier.

A lire aussi