Impôt sur la fortune immobilière : le barème 2019

L’impôt sur la fortune immobilière est calculé en appliquant un barème progressif au patrimoine immobilier net imposable.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
Le barème de l’impôt sur la fortune immobilière ne change pas en 2019.
Le barème de l’impôt sur la fortune immobilière ne change pas en 2019.

Depuis le 1er janvier 2018, l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) a remplacé l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Il concerne les foyers fiscaux dont la valeur nette de leur patrimoine immobilier dépasse 1,3 million d’euros au 1er janvier 2019.

Le foyer fiscal pris en compte se compose d’une personne vivant seule ou de personnes vivant en couple. Les biens des enfants mineurs dont vous avez l’administration légale sont pris en compte.

Quels sont les biens imposables à l’IFI ?

Le patrimoine immobilier comprend notamment :

  • les biens immobiliers (maisons, appartements et dépendances, bâtiments classés monument historique, immeuble en cours de construction au 1er janvier 2019, terrains à bâtir, terres agricoles) ;
  • les immeubles ou fraction d’immeubles détenus indirectement via des titres et parts de sociétés ;
  • les biens et droits immobiliers qui ne remplissent pas les conditions pour être considérés comme des biens professionnels.

Certains biens sont exonérés, comme les biens professionnels, les bois et forêts, les biens ruraux loués par bail à long terme, etc.

A noter : La valeur de votre habitation principale bénéficie d’un abattement forfaitaire de 30 % à condition qu’elle ne soit pas détenue par le biais d’une société civile de gestion (SCI) de gestion.

L’IFI est calculé sur la valeur nette du patrimoine imposable, c’est-à-dire après déduction des dettes existant au 1er janvier 2019, à condition de les justifier. Les dettes déductibles peuvent être par exemple des dépenses relatives à l’acquisition d’un bien, à son amélioration, à sa reconstruction, à l’entretien du bien ou les impôts concernant le bien (taxe foncière).

> A LIRE : 5 choses à savoir sur l’ISF

Quel est le taux d’imposition de l’IFI ?

L’impôt sur la fortune immobilière est calculé selon un barème progressif. Il est identique à celui qui était applicable à l’ISF, avec six tranches d’imposition qui restent inchangées en 2019. Le calcul de l’impôt commence à partir de 800 000 €.

Valeur du patrimoine net taxable déclaré

Taux d’imposition

Fraction de valeur de patrimoine entre 0 et 800 000 €

0 %

Fraction de valeur de patrimoine entre 800 000 € et 1 300 00 €

0,5 %

Fraction de valeur de patrimoine entre 1 300 000 € et 2 570 000 €

0,7 %

Fraction de valeur de patrimoine entre 2 570 000 € et 5 000 000 €

1 %

Fraction de valeur de patrimoine entre 5 000 000 € et 10 000 000 €

1,25 %

Fraction de valeur de patrimoine au-dessus de 10 000 000 €

1,5 %

Si par exemple vous déclarez un patrimoine net taxable de 1,5 million d’euros, il sera imposé ainsi :

800 000 x 0 % + (1 300 000 – 800 000) x 0,5 % + (1 500 000 – 1 300 000) x 0,7 % = 3 900 €.

Votre IFI sera donc de 3 900 €.

La somme de l’IFI et de l’impôt sur le revenu ne peut pas excéder 75 % des revenus. En cas de dépassement, la différence est déduite du montant de l’IFI.

Un mécanisme de décote

Si vous déclarez un patrimoine dont la valeur est supérieure à 1,3 million d’euros et inférieure à 1,4 million d’euros, vous bénéficiez d’une décote qui vient s’amputer sur le montant de l’IFI. Le montant de la décote est calculé de la manière suivante : 17 500 € - 1,25 % de la valeur nette taxable du patrimoine.

Si par exemple, vous déclarez un patrimoine net de 1,35 million d’euros en 2019, le montant de la décote est le suivant :

IFI brut = (500 000 € x 0,5 %) + (50 000 € x 0,7 %) = 2 500 € + 350 € = 2 850 €

Décote applicable = 17 500 € - (1,35 million d’euros x 1,25 %) = 625 €

Montant IFI = 2 850 - 625 = 2 225 €.

- Acheter un logement en couple sans être mariés

- Prélèvement à la source : tout sur l’impôt à la source

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :