Impôt : n’oubliez pas de déclarer vos enfants scolarisés !

Vous avez droit à une réduction d’impôt en cas d’enfants scolarisés au collège, au lycée, ou dans un établissement de l’enseignement supérieur, à condition de mentionner cette situation dans votre déclaration de revenus.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Impôts 2018 : n’oubliez pas de déclarer les frais de scolarité !
Impôts 2018 : n’oubliez pas de déclarer les frais de scolarité !

Si vos enfants sont scolarisés en collège, au lycée ou dans l’enseignement supérieur public ou privé, n’oubliez pas de déclarer la somme correspondant à une partie de leurs frais de scolarité.

En pratique, il convient de cocher sur votre déclaration de revenus la case correspond à la situation de votre enfant : 7EA à 7EG.

Le montant qui sera soustrait de votre impôt varie selon le niveau d’enseignement de vos enfants.

Ainsi, pour chacun de vos enfants, il est de :

  • 61 euros au collège ;
  • 153 euros au lycée ;
  • 183 euros dans l’enseignement supérieur.

Ces montants restent inchangés par rapport à 2017.

Ils sont divisés par deux si l’enfant mineur à charge est en résidence alternée.

Pour bénéficier de cette réduction fiscale, votre enfant doit être âgé de moins de 18 ans ou être majeur de moins de 25 ans rattaché à votre foyer fiscal. Dans tous les cas, il doit être scolarisé au 31 décembre 2017. Il ne doit pas avoir signé un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Il ne peut pas être rémunéré. Toutefois il peut être boursier et percevoir une gratification à l’occasion d’un stage.

Un conseil : pensez à conserver les certificats de scolarité pour répondre à une éventuelle demande du service des impôts.

Vous pouvez aussi lire :

Impôts 2018 : vérifiez bien votre déclaration de revenus pré-remplie ;

Impôts 2018 : à combien de parts avez-vous droit ?

df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Publié le

Partager cet article :