Travaux : à quelles aides avez-vous droit avec le dispositif Habiter mieux sérénité de l’Anah ?

L’Agence nationale de l’habitat a renforcé son dispositif d’aide Habiter mieux sérénité pour 2020. Il concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25 %.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© FluxFactory

Depuis le 1er janvier 2020, l’aide « Habiter mieux agilité » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a fusionné avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour devenir Ma Prime Rénov’. Dans le même temps, l’Anah a également décidé de faire évoluer son dispositif « Habiter mieux sérénité ».

Qui peut bénéficier du dispositif ?

Cette subvention permet aux ménages de payer des travaux de rénovation thermique dans leur habitation. Pour en bénéficier, il faut être propriétaire occupant d’un logement de plus de 15 ans et ne pas dépasser un niveau de ressources révisé chaque année au 1er janvier.

Plafond de ressources 2020 en Ile-de-France

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux ressources très modestes (€)

Ménages aux ressources modestes (€)

1

20 593

25 068

2

30 225

36 792

3

36 297

44 188

4

42 381

51 597

5

48 488

59 026

Par personne supplémentaire

+ 6 096

+ 7 422

 

Plafond de ressources 2020 pour les autres régions

 

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux ressources très modestes (€)

Ménages aux ressources modestes (€)

1

14 879

19 074

2

21 760

27 896

3

26 170

33 547

4

30 572

39 192

5

34 993

44 860

Par personne supplémentaire

+ 4 412

+ 5 651

Ces montants sont des revenus fiscaux de référence indiqués sur votre feuille d’impôts. Pour une demande d’aide déposée en 2020, il faut prendre en compte le RFR de l’année 2019.

Pour quels travaux et quels montants ?

Habiter mieux sérénité concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25 % (isolation de murs, changement de chaudière, etc.). Le financement est proportionnel au montant de vos travaux.

> Si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes », l’aide est égale à 50 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 10 000 € maximum. Si les travaux permettent un gain énergétique d’au moins 25 %, une prime allant jusqu’à 2 000 € est également versée.

> Si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes », l’aide est égale à 35 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 7 000 € maximum. Si les travaux permettent un gain énergétique d’au moins 25 %, vous avez droit à une prime supplémentaire de 1 600 € maximum.

> Si votre logement est très énergivore (étiquette énergétique F ou G avant travaux), vous pouvez bénéficier d’une aide plus importante si les travaux réalisés permettent une amélioration énergétique globale d’au moins 35 % et un gain correspondant au moins à un saut de deux étiquettes énergétiques. En 2020, jusqu’à 19 000 € de subvention pourront être délivrés pour les ménages très modestes, contre 12 000 € auparavant. Pour les ménages modestes, l’aide pourra atteindre 12 500 €.

Les possibilités de cumul

L’aide Habiter mieux sérénité est cumulable avec le chèque énergie, la TVA à taux réduit, l’éco-prêt à taux zéro. Une aide locale peut également vous êtes accordée par votre conseil régional, départemental, l’intercommunalité dont dépend votre maison ou la mairie.
 

Bon à savoir

A partir du 1er juillet 2020, les travaux devront être réalisés par un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement). Pour obtenir d’autres renseignements, contactez le service public d’information FAIRE par téléphone au 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’un appel), accessible du lundi au vendredi de 9h à 18h, ou rendez-vous sur le site www.faire.fr.

 

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :