Rénovation énergétique : bientôt un nouveau service d’accompagnement

Un nouveau programme d’accompagnement pour la rénovation énergétique verra le jour le 1er janvier 2020. Il s’appuiera sur les collectivités territoriales volontaires et vise à mieux accompagner les particuliers.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© peuceta

La France compte 7,4 millions de logements notés F ou G dans les diagnostics de performance énergétique. Afin de lutter contre ces passoires thermiques, les ministres de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, du Logement, Julien Denormandie, et la secrétaire d’Etat, Emmanuelle Wargon, ont annoncé le lancement le 1er janvier 2020 du « Service d’accompagnement pour la rénovation énergétique », conformément à un arrêté publié le 8 septembre au Journal officiel.

Il vise à « aider les Français à se repérer et à se faire conseiller, et ainsi savoir quels travaux effectuer pour améliorer leur confort tout en réduisant leurs factures de chauffage », expliquent les ministres dans un communiqué conjoint. Son déploiement sur le territoire s’appuiera sur les collectivités territoriales volontaires dont les projets seront pris en charge en partie par l’Etat. 200 millions d’euros seront ainsi mobilisés sur la période 2020-2024.

Compléter le service public Faire

Concrètement, le nouveau service a pour objectif de consolider et compléter le service public gratuit d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat « Faire ». L’action des conseillers Faire « nécessite d’être soutenue et enrichie pour accélérer le rythme des rénovations énergétiques », explique le gouvernement. Les collectivités territoriales pourront par exemple organiser des missions d’information ainsi que des audits énergétiques pour poser les bons diagnostics avant d’engager les travaux.

Sensibiliser les professionnels du secteur

Le nouveau service accompagnera également la rénovation des bâtiments du « petit tertiaire privé » (commerces, bureaux, restaurants…) afin que les propriétaires de tels locaux disposent du même guichet d’information et de conseil de proximité. Enfin, des actions de sensibilisation des professionnels et acteurs concernés par la rénovation énergétique des logements pourront être cofinancées afin d’accompagner leur montée en compétence.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :