Ma Prime Rénov’ : les aides tardent à arriver

Depuis son lancement en janvier 2020, Ma Prime Rénov’ a incité de nombreux ménages à engager des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Mais le versement de l’aide a pris du retard.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© artursfoto

Avec 15 000 demandes déposées en moyenne chaque semaine depuis le début de l’année, Ma Prime Rénov’ rencontre un véritable succès selon les pouvoirs publics. Lancée le 1er janvier 2020, cette subvention est distribuée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour financer les travaux de rénovation énergétique dans les logements. Depuis le 1er janvier 2021, tous les propriétaires occupants, et non plus seulement les ménages aux revenus modestes, peuvent en bénéficier. Problème, les retards de versement s’accumulent.

A première vue pourtant, les choses paraissent simples. Pour demander la prime, il suffit de se créer un compte sur maprimerenov.gouv.fr, de renseigner des informations sur ses revenus, son logement, de détailler les travaux envisagés et de transmettre le devis de l’artisan qui va réaliser les travaux. Dès la demande finalisée, un instructeur de l’Anah procède à sa vérification. Si la demande est jugée recevable, une notification confirmant l’attribution de la prime et son montant est envoyée par mail. La subvention est ensuite versée à la fin des travaux après l’envoi de la facture via le site.

Des ménages toujours en attente du versement de la prime

Mais dans les faits, de nombreux particuliers sont toujours en attente de son versement et ce, depuis plusieurs mois. Des retards dus à des couacs et bugs techniques à répétition qui ont bloqué un grand nombre de dossiers. En décembre dernier, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) assurait que les ménages concernés recevraient leurs primes avant la fin de l’année. Trois mois plus tard, les retards de paiement ne sont pas encore tous résolus.

Depuis sa création début septembre, le groupe Facebook « MaPrimeRénov’ : le parcours du combattant » rassemble de plus en plus de personnes qui partagent leur mauvaise expérience. « Les difficultés rencontrées par les membres pour déposer leur demande sont toujours les mêmes aujourd’hui, rapporte à Dossier familial David Rossi, modérateur du groupe, qui évoque « la difficulté voire l’impossibilité de créer son dossier sur le site, l’impossibilité d'envoyer les documents nécessaires (factures et RIB),  les erreurs dans le traitement des dossiers, les pinaillages sur les devis » ou encore « le délai anormalement long pour annuler un dossier et en créer un nouveau ».

Et « si l’Anah est un peu plus rapide depuis octobre pour envoyer les primes, des centaines de membres attendent toujours leur virement », indique David Rossi. Une situation qui place les ménages les plus modestes en difficulté financière. « Un certain nombre de personnes ont contracté un crédit pour payer la facture des travaux et doivent aujourd’hui le rembourser. D’autres ont pioché dans leur bas de laine, ce qui les met dans une situation financière précaire », explique-t-il.

Pour demander à l’Anah de « respecter ses engagements et verser toutes les aides correspondant à l’année 2020 », David Rossi a lancé en janvier dernier une pétition en ligne. Objectif à atteindre : 1 000 signatures. Elle en compte à ce jour 327.

A lire aussi

Partager cet article :