Logement : louer est plus difficile pour une femme retraitée

En raison des inégalités de pensions, l’accès à la location est plus difficile pour une femme à la retraite que pour un homme, selon une étude de SeLoger.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Brothers91

Les inégalités femmes-hommes se poursuivent au-delà de la vie active en France. Alors que les salariées gagnent, en moyenne et en équivalent temps plein, 18,5 % de moins que les salariés dans le privé, l’écart moyen entre les deux sexes atteint 42 % une fois à la retraite, selon l’Insee. Fin 2016, le montant moyen de pension de droit direct s'élevait à 1 065 euros mensuels pour les femmes contre 1 739 euros pour les hommes. En prenant en compte les pensions de réversion, la différence baisse à 29 %. Les retraitées touchent 1 388 € bruts par mois (1 262 € nets après déduction des prélèvements sociaux au taux de 9,1 %), contre 1 955 € bruts par mois (1 777 € nets) pour les retraités.

Une situation qui rend la recherche d’une location plus difficile pour les femmes retraitées. Comme le montre une étude réalisée par le site d’annonces immobilières SeLoger.com, en appliquant la règle selon laquelle les revenus mensuels d’un locataire doivent pouvoir couvrir trois fois son loyer, une retraitée à la recherche d’un logementà louer ne disposera que d’un budget mensuel de 420 €, charges comprises, contre 592 € pour les retraités.

Une retraitée seule peut louer 14 m2 en moyenne à Paris

En croisant cette somme avec les données du baromètre des loyers de SeLoger, il en ressort que la surface louée par une femme à la retraite qui vit seule est bien inférieure à celle que peut s’offrir un retraité.

Ville

Surface à louer

Femme

Homme

Paris

14 m²

20 m²

Lyon

28 m²

40 m²

Bordeaux

31 m²

44 m²

Strasbourg

33 m²

47 m²

Saint-Etienne

48 m²

68 m²

Limoges

49 m²

70 m²

Pour déterminer la superficie que peut louer un retraité, SeLoger a divisé le loyer maximum qu’il pouvait payer chaque mois par le prix au mètre carré à la location, charges comprises, pratiqué dans chaque ville. Par exemple, à Paris, le loyer moyen, charges comprises, d'un 57 m² est de 1 617 € par mois, soit 28,26 € du m². Pour un retraité parisien dont la pension nette, se chiffre à 1 777 €, le loyer maximum est de 592 € par mois. Que divisent 28,26. Ce qui nous donne 20,87 m² que nous avons arrondis à 20 m².

Un couple de retraités peut louer en moyenne 109 m2 à Limoges

A titre de comparaison, un couple de retraités qui totalisent ensemble, hors pensions de réversion, 2 779 € nets de retraite par mois pourra consacrer un budget de 926 € par mois pour la location d’un logement. Avec ce montant, ils peuvent louer la surface suivante : 

Ville

Surface

Paris

32 m²

Lyon

62 m²

Bordeaux

69 m²

Strasbourg

74 m²

Saint-Étienne

107 m²

Limoges

109 m²

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :