Location : la garantie Visale étendue à tous les salariés gagnant moins de 1 500 euros

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© Drazen Zigic

Bonne nouvelle pour les salariés modestes ! A partir du vendredi 4 juin, la garantie Visale sera étendue à l’ensemble des salariés gagnant moins de 1 500 € net par mois, quel que soit leur âge et leur contrat de travail, a annoncé la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, vendredi dernier sur Europe 1. Jusqu’à présent, elle était réservée aux moins de 30 ans et aux travailleurs précaires.

En quoi consiste la garantie Visale ?

Ce dispositif, proposé gratuitement depuis 2016 par Action Logement (ex 1 % Logement), couvre les loyers et charges impayés de la résidence principale du locataire dans la limite :

  • d’un loyer, charges comprises, de 1 500 € à Paris et de 1 300 € sur le reste du territoire (métropole et Dom) ;
  • et de 36 mensualités impayées.

Elle dispense ainsi le locataire de présenter toute autre caution au bailleur. Elle couvre également les éventuelles dégradations locatives, dans la limite de deux mois de loyers et charges pour un logement du parc privé.

Six millions de salariés éligibles

L’élargissement de la garantie Visale va permettre aux salariés modestes de louer plus facilement un logement dans le parc privé, en disposant d’une garantie solide à présenter à un futur bailleur. Pour Emmanuelle Wargon, cette mesure est nécessaire dans le contexte de crise actuelle. « Pour moi, c'est un appui à tous ceux qu’on a appelé travailleurs "essentiels" pendant la crise sanitaire, ceux de la deuxième ligne. Ce sont des travailleurs dont les salaires sont parfois limités et qui galèrent pour avoir accès au logement dans les grandes villes, ceux dont les dossiers ne sont pas retenus. C’est à ces salariés que je pense en sortie de crise, pour leur permettre de se loger dans de meilleures conditions », a expliqué la ministre du Logement.

Depuis son lancement, 380 000 salariés de moins de 30 ans ou en mobilité professionnelle ont déjà pu bénéficier de la garantie Visale. Avec l’élargissement des conditions d’accès, ce sont six millions de Français qui seront désormais éligibles.

A lire aussi