La prime de 1 000 € d’Action Logement pour déménager est étendue aux moins de 25 ans

La subvention de 1 000 € accordée par Action Logement aux salariés du privé pour se rapprocher de leur lieu de travail va être étendue aux jeunes de moins de 25 ans. Voici les conditions pour y avoir droit.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© brankokosteski

Bonne nouvelle pour les jeunes actifs. Le gouvernement et Action Logement (ex-1% Logement) ont annoncé une extension de l’aide à la mobilité accordée, sous certaines conditions, aux salariés du privé qui déménagent près de leur lieu de travail ou de formation.

Cette aide forfaitaire d’un montant de 1 000 € va être étendue à tous les jeunes de moins de 25 ans, y compris les alternants, employés depuis moins de 18 mois et rémunérés entre 0,3 et 1,1 Smic, soit un salaire de 466 à 1 710 € bruts par mois. Pour en bénéficier, ils devront être munis d’un bail locatif.

Jusqu’à présent, cette prime était accordée aux salariés ou titulaires d’une promesse d’embauche dans une entreprise du secteur privé qui ont un salaire inférieur ou égal à 1,5 fois le Smic (2 332 € brut par mois en 2021) et déménagent pour se rapprocher de leur lieu de travail. La promesse d’embauche concerne un CDI, un CDD mais aussi un contrat en apprentissage, d’intérim ou une alternance. Le nouveau logement doit être situé en France (métropole ou DROM), constituer la résidence principale et permettre de réduire le temps de trajet à moins de 30 minutes en voiture (1h dans les DROM) ou d’utiliser les transports en commun en lieu et place de la voiture. Ce critère géographique ne s’applique pas pour les moins de 25 ans.

Comment bénéficier de l’aide à la mobilité ?

Pour percevoir ce coup de pouce, il faut adresser une demande dans les trois mois au maximum après la date d’effet du bail ou de la convention d’occupation. La démarche s’effectue en ligne sur le site d’Action Logement après avoir vérifié son éligibilité au dispositif. Une fois le dossier complété et envoyé avec les pièces justificatives demandées, il faut compter entre 4 et 6 semaines pour qu’il soit étudié.

L’aide à la mobilité est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Oui, l’aide à la mobilité est cumulable avec d’autres aides comme l’aide à la mobilité de Pôle emploi ou encore la garantie Visale d’Action Logement. Cette caution locative gratuite va être élargie aux salariés de plus de 30 ans qui gagnent moins de 1 500 € net par mois.

Selon les estimations d’Action Logement, 30 000 jeunes entrant dans l’emploi devraient pouvoir bénéficier de l’aide à la mobilité.

Partager cet article :