Immobilier : où peut-on acheter avec un Smic ?

Devenir propriétaire à crédit d’un 40 m2 avec un Smic est possible dans certaines villes de France, selon une étude de SeLoger. Dans certains cas, la surface maximale peut dépasser les 60 m2.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© Deagreez

Gagner le Smic et devenir propriétaire, mission impossible ? Cela dépend des villes. Selon une étude réalisée par le site d’annonces immobilières SeLoger.com, une personne célibataire qui perçoit un salaire net mensuel de 1 171 € et qui dispose d’un apport personnel de 10 % du prix du bien peut acquérir à crédit une surface de 40 m2 dans 8 des 35 grandes villes françaises sélectionnées. Les mensualités de remboursement ne doivent pas dépasser 386 €.

Les villes offrant cette possibilité sont Brest (1 965 €/m²), le Havre (2 041 €/m²), le Mans (1 800 €/m²), Limoges (1 605 €/m²), Mulhouse (1 477 €/m²), Nîmes (2 029 €/m²), Perpignan (1 581 €/m²) et Saint-Etienne (1 390 €/m²).

Quelle surface peut-on acheter avec un Smic ?

Compte tenu des disparités de prix qui existent selon les villes, la surface maximale qu’une personne touchant le Smic peut acheter à crédit peut varier du simple à l’octuple ! En empruntant sur 20 ans, un Smicard pourra acheter 80 m² à Saint-Etienne, 74 m² à Mulhouse, 72 m² à Perpignan, 68 m² à Limoges, 61 m² au Mans mais seulement 26 m² à Aix-en-Provence et à Nîmes, 23 m² à Bordeaux, 21 m² à Lyon et 10 m² à Paris.

Comment obtenir un prêt immobilier ?

Pour maximiser vos chances d’obtenir un prêt immobilier en gagnant le Smic, il faut rassurer votre banquier. Pour cela, montrez que vos comptes sont bien gérés en évitant les découverts, retards de paiement et autres achats compulsifs les mois précédant la demande. Si vous avez peu ou pas d’épargne et que vous êtes jeune, expliquez que vous n’en êtes qu’au début de votre vie professionnelle. Si vous n’êtes pas en CDI, montrez que vos revenus sont réguliers. Vous pouvez également faire appel à un courtier qui pourra vous aider à obtenir un prêt immobilier.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :