Déconfinement : les visites de logements pourront reprendre

A partir du 11 mai, les agences immobilières vont pouvoir rouvrir et organiser des visites de biens vides et meublés. Port du masque, lavage des mains, nombre de visiteurs… Voici comment cela va se passer.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture

Les agences immobilières se préparent à rouvrir leurs portes. Elles font partie des commerces autorisés à redémarrer leur activité à partir du 11 mai, date du début du déconfinement. Si toutes les agences ne seront pas ouvertes à cette date ou ne fonctionneront pas à 100 %, les visites de biens immobiliers vont bien pouvoir reprendre, à condition de respecter certaines règles sanitaires.

Les organisations professionnelles de l’immobilier, l’Unis et la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), ont adressé aux professionnels de l’immobilier leur « Guide de préconisation pour la reprise des métiers ». Ils devront appliquer les gestes barrières, respecter une distance de sécurité d’au moins un mètre avec les clients et leur fournir du gel hydro-alcoolique. Des filtrages à l’entrée pourront également être mis en place pour limiter le nombre de personnes dans l’agence. « Nous allons également installer des parois de protection hygiaphones devant nos bureaux d'accueil et apposer des rubans adhésifs sur le sol pour matérialiser les distances entre les clients », déclare Yann Jéhanno, président de Laforêt au Figaro.

Les visites de biens vides

Concernant les visites physiques de biens immobiliers, une sélection des candidats sera effectuée en amont pour limiter les visites inutiles. Lorsque le bien est vide, les visites devront être espacées et le logement aéré dans le respect des consignes sanitaires. « Les visites groupées en présence de plusieurs candidats sont exclues, précise le guide. Il en est de même pour « les visites successives rapprochées où les candidats attendent les uns après les autres dans l’escalier ». Le candidat devra se munir d’un masque et de gel hydro-alcoolique afin de se laver les mains à l’arrivée sur les lieux et en sortant. Pour anticiper un éventuel oubli, la plupart des agents immobiliers ont prévu de s’équiper en conséquence pour la visite. « Le nombre de personnes présentes dans le bien visité devra être réduit au strict minimum », précise le guide. L’idéal est une ou deux personnes maximum soient présentes dans chaque pièce, en respectant les distances de sécurité d’au moins un mètre.

Les visites de biens occupés

Lorsque le bien visité est occupé, « il faudra l'accord préalable de l'ensemble des parties avant la visite. Toutes les portes devront être ouvertes par l'occupant, l'agent immobilier ne touchera aucune poignée. Deux personnes au maximum pourront se trouver dans la même pièce », détaille Jean-Marc Torrolion, le président de la Fnaim dans Les Echos. Les personnes présentes devront être munies de masques et s’être nettoyé les mains au gel hydro-alcoolique avant la visite et après.

Les visites virtuelles

Les visites virtuelles peuvent également être possibles. Mi-avril, le réseau d’agences immobilières Laforêt a lancé le service VisioVisit’ qui permet de faire une première visite du bien avant la visite réelle. Le propriétaire mène la visite en temps réelle avec son smartphone.

Si vous êtes à la recherche d’un logement, pensez à prendre contact avec l’agence immobilière dès maintenant. Les visites programmées qui n’ont pas pu être assurées en raison du confinement seront prioritaires.  

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :