Coronavirus : Airbnb sort 250 millions $ pour rembourser les réservations annulées

En raison de la pandémie de coronavirus, le groupe américain permet aux locataires d’annuler leur réservation et d’obtenir un remboursement intégral des sommes qu’ils ont versées. Les « hôtes » seront aussi indemnisés des réservations annulées.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Airbnb a prévu différentes mesures.
Airbnb a prévu différentes mesures. © Wachiwit

La pandémie de coronavirus a conduit Airbnb à prendre différentes mesures au profit des locataires, dénommés « voyageurs » dans le jargon du groupe américain, et des propriétaires ou personnes sous-louant leur logement (« hôtes »). Voici lesquelles. 

Le remboursement intégral des sommes payées par les « voyageurs »

Les locataires peuvent annuler leur réservation et obtenir un remboursement intégral des sommes qu’ils ont versées. Airbnb peut vous proposer un remboursement ou un avoir à utiliser pour un séjour ultérieur, dans le même logement ou un autre.

Toutes les réservations faites sur la plateforme jusqu’au 14 mars, pour une date d’arrivée comprise entre le 14 mars et le 31 mai sont couvertes. Si vous avez réservé au-delà du 14 mars pour la même période, la force majeure liée au Covid-19 ne pourra s’appliquer, selon Airbnb.

Un dédommagement pour les « hôtes »

Airbnb a mis en place un fonds de 250 millions $ au niveau mondial pour les « hôtes ».

« Nous vous verserons 25 % de ce que vous recevriez normalement dans le cadre de vos conditions d’annulation », assure Brian Chesky, co-fondateur et directeur général d’Airbnb, dans un message adressé aux « hôtes », diffusé sur le site du groupe.

Vous avez droit à un niveau de remboursement plus ou moins important selon les conditions d’annulation que vous avez choisies. Les sommes doivent vous être réglées en avril.

Tout comme le remboursement des « voyageurs », cette mesure concerne seulement les réservations faites jusqu’au 14 mars sur la plateforme de location, pour une date d’arrivée comprise entre le 14 mars et le 31 mai.

Une aide spécifique pour les « super hôtes »

Un fonds spécifique de 10 millions $ au niveau mondial est prévu pour les « super hôtes », qui louent fréquemment leur bien et reçoivent des appréciations positives de la part des voyageurs.

Ce dispositif, financé par les fondateurs et des salariés d’Airbnb, s’adresse aux personnes « qui louent leur propre logement et ont besoin d’aide pour payer leur loyer ou leur prêt immobilier », d’après Brian Chesky. Les hôtes anciens, proposant des services en plus de la location (cours de cuisine, etc.) et « qui peinent à subvenir à leurs besoins peuvent » aussi bénéficier du fonds.

Des dons versés aux « hôtes »

Brian Chesky compte par ailleurs instaurer un système permettant aux « voyageurs » d’aider les « hôtes ».

« Nous allons donner la possibilité aux voyageurs d’envoyer un message ainsi qu’une contribution à l’un des hôtes chez lesquels ils ont séjourné précédemment », explique l’homme d’affaires américain, précisant que « cette fonctionnalité devrait être lancée en avril ».

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :