Aides aux propriétaires de l’Anah : les plafonds de ressources revalorisés de 0,6 %

La directrice générale de l’Agence nationale de l’habitat fixe, dans une récente circulaire, les seuils applicables en 2020.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
L’Anah peut vous accorder une aide à la rénovation.
L’Anah peut vous accorder une aide à la rénovation. © kiono

Vous souhaitez bénéficier d’une aide à la rénovation de votre logement ancien accordée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ? Vos ressources doivent être inférieures à certains plafonds. Dans une circulaire du 9 décembre 2019, la directrice générale de cet établissement public, Valérie Mancret-Taylor, a revalorisé de 0,6 % à partir du 1er janvier les seuils de ressources ouvrant droit aux aides que peut accorder l’organisme aux propriétaires occupants.

Des plafonds distincts sont en vigueur en Île-de-France et en dehors.

Île-de-France

Nombre de personnes composant le foyerPlafonds de ressources des ménages à ressources très modestesPlafonds de ressources des ménages à ressources modestes
120 593 €25 068 €
230 225 €36 792 €
336 297 €44 188 €
442 381 €51 597 €
548 488 €59 026 €
Par personne supplémentaire6 096 €7 422 €

Province

Nombre de personnes composant le foyerPlafonds de ressources des ménages à ressources très modestesPlafonds de ressources des ménages à ressources modestes
114 879 €19 074 €
221 760 €27 896 €
326 170 €33 547 €
430 572 €39 192 €
534 993 €44 860 €
Par personne supplémentaire4 412 €5 651 €

L’Anah prend compte du revenu fiscal de référence du foyer de l’année 2019.

« Les plafonds de ressources ainsi définis sont également applicables aux cas des locataires » mais également à ceux « des propriétaires non occupants de ressources modestes hébergeant à titre gratuit un ménage de ressources modestes », indique la directrice générale de l’organisme.

Attention, à partir des barèmes, « le contact local de l’Anah peut faire le choix des ménages prioritaires », précise l’Agence sur son site.

Pour savoir si vous êtes éligible à une aide de l’établissement public, cliquez ici.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :