Immobilier : les villes où il fait bon investir

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Bordeaux, classé 2e du classement, est une valeur sûre.
Bordeaux, classé 2e du classement, est une valeur sûre. Bordeaux, classé 2e du classement, est une valeur sûre.

Niveau de prix du neuf et de l’ancien, taux de crédit moyen, évolution de la démographie, de l’emploi ou encore de la taxe foncière, le portail d’annonces Explorimmo s’est basé sur douze critères pour établir son top 10 des villes françaises oùinvestir dans l’immobilier en 2017.

La capitale bretonne se hisse à la première place du classement, suivi de Bordeaux et Montpellier. Puis arrivent dans l’ordre Nantes, Lyon, Lille, Strasbourg, Nîmes, Grenoble et Toulouse.

Rennes, un fort dynamisme

Ainsi, pour cette 6e édition du palmarès, c’est Rennes qui se place en tête, détrônant Toulouse. Cette ville étudiante« avec une forte demande locative », « offre une attractivité immobilière de premier plan », explique le site.

Parmi ses atouts : desprix au m2 qui résistent (2 500 €/m2 en moyenne contre 8 500 €/m2 à Paris) et des aménagements urbains de grande ampleur. Par exemple, l’opération EuroRennes, initiée dès 2009, vise à étendre le centre-ville vers le sud en créant un nouveau quartier qui prévoit 1 500 logements, 125 000 m2 de bureaux et 300 000 m2 de commerces et de services.

Côté transports, une deuxième ligne de métro pour 2020 et la ligne à grande vitesse (LGV) qui va relier la ville à la capitale dès juillet ont tout pour dynamiser la métropole.

Bordeaux et Montpellier, un investissement sûr

Bordeaux maintient sa deuxième place. L’un des éléments moteurs de son attractivité est, bien entendu, la LGV qui va mettre la métropole à 2 heures de Paris à partir de cet été. La qualité de vie, le dynamisme économique et les atouts touristiques et culturels en font « une valeur sûre ». A noter, plusieurs projets d’aménagements peuvent être intéressants tels Bordeaux Euratlantique (20 000 logements) ou les Bassins à flots (5 500 logements, des bureaux et des commerces).

Quant à Montpellier, elle occupe la troisième place du podium affichant une belle progression par rapport à 2016 où elle était classée 7e. Les investisseurs sont séduits par un « marché immobilier en bonne santé » et des prix stabilisés (2 500 €/m2 en moyenne dans l’ancien et 3 700 €/m2 dans le neuf). Parmi les aménagements urbains prévus : le quartier Rive Gauche (1 200 logements, 33 000 m2 de bureaux, commerces et équipements) ou encore la ZAC République (1 800 logements en perspective) qui doit débuter à la fin de l’année.

Retrouver tout le palmarès Explorimmo en cliquant ici.

A lire aussi