Immobilier : les frais d’agence moyens s’élèvent à 5,4 %

Si vous faites appel à agent immobilier, autant estimer combien cela pourrait vous coûter en ayant une idée du taux moyen de sa commission. Selon une étude, les frais d’agence peuvent varier de 3 à 11 % du prix du bien entre les professionnels d’une même ville.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Les frais d’agence immobilière s’élèvent en moyenne à 5,4 % du prix de vente d’un appartement valorisé à 450 000 €.
Les frais d’agence immobilière s’élèvent en moyenne à 5,4 % du prix de vente d’un appartement valorisé à 450 000 €.

En 2018, les frais d’agenceimmobilière s’élèvent en moyenne à 5,4 % du prix de vente d’un appartement valorisé à 450 000 €, soit 24 320 €. C’est ce que rapporte une étude du gestionnaire immobilier Homepilot publiée mardi 4 septembre et menée auprès de 1 058 agences immobilières dans les grandes villes françaises.

Sans surprise, des disparités existent selon les villes. Pour la vente d’un appartement de 450 000 €, un agent immobilier empochera en moyenne 25 960 € à Nice (soit 5,8 % du prix de vente), 24 994 € à Paris (5,5 %), 24 416 € à Bordeaux (5,4 %), 22 585 € à Aix-en-Provence (5 %) et 21 767 € à Lyon (4,8 %).

Derrière ces moyennes se cachent des différences d’honoraires importantes entre les professionnels d’une même ville. Ils peuvent varier du simple au double, à services équivalents. Par exemple, à Paris, l’écart est de 167 % entre l’agence la plus chère et celle la moins chère.

Un manque de transparence

Reste qu’il est difficile pour les propriétaires de comparer les frais pratiqués par les agences. Selon Homepilot, 43 % de celles étudiées n’affichent pas clairement leurs honoraires sur leur site Internet alors qu’un arrêté du 10 janvier 2017 les oblige à les rendre accessibles en deux clics maximum. Les agences indépendantes s’avèrent les moins transparentes (48 %) comparées aux réseaux d’agences (25 %).

Un taux d’honoraire dégressif dans 83 % des agences

Pour s’y retrouver, il ne faut pas hésiter à demander le barème précis des honoraires. 83 % des agences pratiquent un taux dégressifpar rapport au prix de vente, les autres optant pour un taux d’honoraire fixe et invariable, quel que soit le prix du bien.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :