Immobilier : en deux ans, un acheteur perd l’équivalent d’une pièce dans 8 grandes villes

Depuis fin 2016, à budget équivalent, les acquéreurs d’un bien immobilier ont perdu entre 9 et 14 m2 dans huit des vingt plus grandes villes françaises.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Selon le site Meilleurtaux.com, le pouvoir d’achat immobilier a baissé dans 19 des 20 plus grandes villes de France en 2 ans.
Selon le site Meilleurtaux.com, le pouvoir d’achat immobilier a baissé dans 19 des 20 plus grandes villes de France en 2 ans. Selon le site Meilleurtaux.com, le pouvoir d’achat immobilier a baissé dans 19 des 20 plus grandes villes de France en 2 ans.

L’accélération de la hausse des prix immobiliers depuis deux ans a réduit le pouvoir d’achat immobilier des Français. C’est le constat dressé par le site Meilleurtaux.com dans son bilan annuel portant sur les 20 plus grandes villes de France.

L’année 2018 a été relativement stable. « En moyenne, la baisse du pouvoir d’achat immobilier s’établit à 1m2 pour l’ensemble des 20 grandes villes, mais ce chiffre cache de très fortes disparités », explique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. Si Le Mans gagne 19 m2 entre décembre 2017 et décembre 2018, sa voisine Angers perd sur la même période 10 m2. C’est la plus grosse perte du classement. Viennent ensuite Montpellier et Lyon (- 5 m2 de pouvoir d’achat), Bordeaux, Rennes et Marseille (- 4 m2), Lille, Nîmes, Reims et Nantes (- 3 m2). En revanche, dans 8 villes, le pouvoir d’achat ne baisse pratiquement pas : Grenoble et Nice perdent 2 m2, Paris, Strasbourg, Toulouse, Dijon et Le Havre ne perdent qu’un m2.

Sur deux ans, le pouvoir d’achat immobilier baisse dans 19 villes

Mais sur deux ans, le pouvoir d’achat immobilier baisse dans 19 villes sur 20. « Près de la moitié perdent l’équivalent d’au moins une chambre, soit entre 9 et 14 m2 », constate Maël Bernier. C’est le cas du Mans (- 14 m2), de Bordeaux (- 14 m2), de Nîmes (- 13 m2), de Rennes (- 11 m2), d’Angers (- 10 m2), de Marseille (- 9 m2), de Montpellier (- 9 m2) et de Lyon (- 9 m2). Nantes et Lille perdent, elles, 8 m2, Strasbourg, Reims et Le Havre 6 m2, Grenoble et Dijon 5 m2, Toulouse et Paris 4 m2. Seule Toulon gagne 6 m2 entre décembre 2016 et décembre 2018.

Que peut-on s’offrir avec 212 458 € dans les 20 plus grandes villes ?

Enfin, concernant le nombre de m2 que l’on peut acquérir avec un emprunt de 212 458 € sur 20 ans, le classement des villes évolue peu sur un an. Saint-Etienne reste en tête avec 157 m2, suivie de la ville du Mans (126 m2), puis du Havre (107 m2). Paris arrive bonne dernière avec seulement 21 m2 finançables.

Pouvoir d'achat immobilier pour 1 000 € de mensualité sur 20 ans calculés avec le taux fixe sur 20 ans.

Selon les prévisions de Meilleurtaux.com, les taux d’emprunt devraient rester bas en 2019, au moins durant le premier semestre, la Banque centrale européenne va maintenir son taux directeur à 0 %.

A lire aussi

Partager cet article :