Ile de France : facture en baisse pour l’eau potable

Le prix du mètre cube d’eau potable va baisser de 10 centimes au 1er janvier prochain pour les habitants de l’Ile de France.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Le prix de l’eau potable, qui représente le tiers de la facture d’eau, va passer de 1,47 euro par m3 à 1,37 euro.
Le prix de l’eau potable, qui représente le tiers de la facture d’eau, va passer de 1,47 euro par m3 à 1,37 euro. Le prix de l’eau potable, qui représente le tiers de la facture d’eau, va passer de 1,47 euro par m3 à 1,37 euro.

Bonne nouvelle pour les Franciliens : le prix de l’eau va baisser de 10 centimes par mètre cube. Dès janvier 2017, ils devraient voir leur facture d’eau diminuer. Le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif), réuni en Assemblée générale jeudi 15 décembre, a voté une baisse de 10 centimes par mètre cube de la part eau potable de la facture dans les 150 communes de région parisienne.

Actuellement, la facture d’eau dans les communes sous la responsabilité du Sedif s’élève à 4,03 euro/m3. A partir du 1er janvier, le prix de l’eau potable, qui représente le tiers de la facture d’eau, va passer de 1,47 euro par m3 à 1,37 euro. La facture totale payée par les consommateurs comprend également la part dédiée aux services d’assainissement des eaux usées (44%) ainsi que les taxes et redevances (24%).

Le Sedif, premier producteur d’eau en Europe

Cette baisse a été obtenue grâce à l’augmentation du nombre de communes approvisionnées dans le cadre du contrat entre le SEDIF et Veolia, ainsi que par la signature d’un contrat de vente d’eau en gros au syndicat de la presqu’île de Gennevilliers (SEPG).

« La totalité de cette baisse relève de la part du prix qui revient au délégataire », a précisé à l’AFP André Santini, le président du Sedif et député-maire UDI d’Issy-les-Moulineaux. Veolia a donc accepté de rogner sur sa rémunération, d’environ 1 euro/m3.

La baisse s’accompagnera de la poursuite de la modernisation et amélioration des installations de production et de distribution de l’eau. Le Sedif gère l’approvisionnement en eau de près de 4 millions d’usagers, ce qui en fait le premier producteur d’eau en Europe. Veolia Eau détient depuis 1923 le contrat de délégation de service public pour la distribution d’eau en Ile-de-France. Il a été renouvelé en 2010 pour 12 ans.

A lire aussi

Partager cet article :