Hausse de l’intérim dans l’industrie, les services et la construction

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Fin septembre, il y avait en France métropolitaine 566 200 salariés en intérim.

Le nombre d’intérimaires a augmenté de 3 % entre juillet et septembre 2015, indique la Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère du Travail, dans une enquête publiée mercredi 13 janvier qui détaille des données diffusées début décembre.

Fin septembre, il y avait en France métropolitaine 566 200 salariés en intérim, soit une progression de 16 400 par rapport au deuxième trimestre et de 19 600 sur un an.

« Il s’agit du deuxième trimestre consécutif de forte hausse », précise la Dares, qui s’appuie sur les déclarations que transmettent les agences d’intérim à Pôle emploi. Entre avril et juin, l’emploi intérimaire avait crû de 3,8 % (20 100 postes supplémentaires par rapport au premier trimestre).

8 600 postes en plus dans l’industrie

La progression de l’intérim entre juillet et septembre concerne :

  • l’industrie, avec 8 600 postes en plus par rapport au deuxième trimestre ;
  • les services, avec une hausse de 5 100 postes ;
  • la construction, avec une augmentation de 2 600 postes.

Des missions de 1,7 semaine en moyenne

La durée moyenne des missions est stable par rapport au deuxième trimestre, à 1,7 semaine.

A lire aussi