Hausse de la CSG : quel impact pour les retraités hébergés en maison de retraite ?

Certains retraités vivant en maison de retraite verront leur pension de retraite baisser de 1,7 point dès 2018 sans compensation.
0mn de lecture
Hausse de la CSG : quel impact pour les retraités hébergés en maison de retraite ?
Hausse de la CSG : quel impact pour les retraités hébergés en maison de retraite ?

Les retraités hébergés en maison de retraite qui n’ont plus de logement prendront de plein fouet la hausse de la CSG de 1,7 point à partir de 2018 dès lors que leur pension de retraite excède 1 289 euros net par mois (1 394 euros pour les retraités de 65 ans ou plus).

Car étant dépourvus de résidence principale, ils ne bénéficieront pas de la baisse d’un tiers du montant de la taxe d’habitation en 2018.

En conséquence, leur pension de retraite baissera de 1,7 point sans compensation.

Seuls certains retraités en maison de retraite échapperont à cette mauvaise nouvelle :

  • ceux dont la pension est soumise au taux 0 ou au taux réduit de la CSG ;
  • ceux qui ont gardé leur résidence principale et qui bénéficieront alors de la réduction de la taxe d’habitation en 2018.
df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus