Hausse de la CSG : combien de retraités concernés ?

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Hausse de la CSG : combien de retraités concernés ?

Selon le rapport du député Joël Giraud sur le projet de loi de finances, on recense 7 millions de retraités frappés par la hausse de la CSG (+ 1,7 point) dès 2018.

Parmi ses 7 millions de retraités, 2,5 millions ne bénéficieront d’aucune compensation à la hausse de la CSG. Leur profil :

  • ils paient la CSG au taux plein à 6,6 % (+ 1,7 % à compter de 2018) car leur revenu fiscal de référence excède 14 375 euros par an pour une part fiscale (22 051 euros pour deux parts) ;
  • et ils se situent au-dessus du seuil d’exonération de la taxe d’habitation en faveur de 80 % des ménages.

4,5 millions de retraités, eux, bénéficieront de la baisse de la taxe d’habitation car leur revenu fiscal de référence est compris entre 14 375 et 27 000 euros pour un célibataire (entre 22 051 et 43 000 euros pour un couple).

Mais comme la baisse de la taxe d’habitation se déroulera sur trois ans (baisse d’un tiers du montant dès 2018), la compensation à la hausse de la CSG se fera progressivement :

  • en 2018, 600 000 retraités seraient compensés intégralement et 3,9 compensés partiellement.
  • en 2019, la proportion passe à 2,4 millions compensés intégralement et 2 millions compensés partiellement.
  • enfin, à partir de 2020 -la taxe d'habitation sera supprimée pour 80 % des ménages- 3,8 millions de retraités seront compensés intégralement et 700 000 partiellement.
A lire aussi