Handicap : faites vos propositions pour améliorer la place des personnes handicapées dans la société

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
La plateforme de mobilisation citoyenne make.org organise une consultation nationale sur le handicap jusqu'au 31 août.
La plateforme de mobilisation citoyenne make.org organise une consultation nationale sur le handicap jusqu'au 31 août. La plateforme de mobilisation citoyenne make.org organise une consultation nationale sur le handicap jusqu'au 31 août.

« Comment la société peut-elle garantir une vraie place aux personnes handicapées ? » C’est la question à laquelle les Français sont invités à répondre dans le cadre de la grande consultation nationale « #ActionHandicap » annoncée la semaine dernière par la secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, Sophie Cluzel. La consultation se tient sur la plateforme de mobilisation citoyenne Make.org en partenariat avec le groupe Klesia, la Fondation OCIRP (Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance) et le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH).

Aujourd’hui en France, 12 millions de personnes sont concernées, de manière directe ou indirecte, par le handicap. Soit près d’un Français sur cinq. Et beaucoup se sentent victimes de discriminations dans l’accès à l’emploi, aux transports, au logement, à l’éducation, à la culture… Aussi, la consultation a pour but de recueillir des solutions concrètes pour favoriser l’inclusion des personnes handicapées. « Le handicap, c’est l’affaire de tous. Il faut sortir de l'entre-soi du handicap, faire comprendre que tous les Françaises et Français sont impliqués, qu'ils peuvent changer la donne en participant », a expliqué la secrétaire d’Etat.

Un objectif de 500 000 propositions ou commentaires

Pour participer, il suffit de se rendre sur le site Internet handicap.make.org et de cliquer sur « participer à la consultation », puis « démarrer ». Vous pouvez donner vos solutions et voter (Pour, Contre, Neutre) pour les propositions émises par les autres internautes.

La plateforme Make.org s’est fixé pour objectif de recueillir 500 000 réponses ou commentaires de réponses d’ici fin août et d’en tirer « 10 000 à 20 000 propositions ». Celles-ci seront ensuite triées, décryptées, regroupées et soumises à des ateliers en régions réunissant entreprises, associations, institutions, médias et citoyens afin de les transformer en actions concrètes qui seront déployées à l’horizon 2022. « Les contributions ne seront pas forcément destinées à la mise au point d’un plan gouvernemental. L’objectif est plutôt de collecter des idées qui pourraient être mises en place par la société civile », a précisé Axel Dauchez, le président de Make.org.

Les idées exprimées nourriront les réflexions menées dans la perspective de la Conférence nationale sur le handicap qui est organisée par le gouvernement tous les trois ans. La dernière, qui a débuté le 3 décembre dernier, sera clôturée en juin.

A lire aussi