Garde d’enfant : bientôt une nouvelle aide pour les femmes les plus modestes

Une mère aux revenus modestes peut avoir des difficultés à régler d’avance le premier mois de garde de son enfant. Afin de favoriser son retour à l’emploi, le gouvernement envisage de mettre en place un tiers payant pour la garde par une assistante maternelle.
1mn de lecture
Le gouvernement va mettre en place un tiers payant pour la garde d’enfant par une assistante maternelle.
Le gouvernement va mettre en place un tiers payant pour la garde d’enfant par une assistante maternelle.

Ce sera une des mesures du plan pauvreté que le gouvernement doit présenter d’ici le 15 juillet. Ce plan prévoit « des aides très concrètes pour que les gens puissent reprendre un travail », a annoncé la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, au micro de RTL mercredi.

Il est ainsi question de mettre en place un tiers payant pour les femmes « qui n’ont pas les moyens de débourser un mois de garde d’enfants et qui, de fait, renoncent à prendre un emploi », a expliqué la ministre. « Nous avons écouté des personnes (...) notamment des femmes seules qui disent "je voudrais travailler, il faut que je débourse 600 € pour une assistante maternelle le premier mois, et même si je gagne le Smic je n'ai pas ces 600 € à mettre sur la table pendant un mois ou deux" », rapporte Agnès Buzyn.

En effet, aujourd’hui, tout parent qui embauche une assistante maternelle doit avancer le premier mois de salaire et les charges sociales, sommes qui sont ensuite en partie remboursées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la MSA (Mutualité sociale agricole) en fonction des revenus, via une aide appelée le Complément de libre choix du mode de garde (CMG).

> A LIRE : Quel salaire pour l'assistante maternelle ?

Frais pris en charge dès le début par la CAF ou la MSA

Le tiers payant permettra d’avancer le premier ou le deuxième mois de garde d’enfant. Les frais seront pris en charge dès le début du mois par la Caisse d’allocations familiales ou la Mutualité sociale agricole. Ce dispositif « semble une bonne idée dont les modalités doivent être précisés », a réagi l’Union nationale des associations familiales (Unaf).

- Nounou et baby-sitter : les tarifs augmentent

- Recruter une assistante maternelle

- Garde d’enfants : l’anticiper pour éviter la galère de la rentrée

- Allocations familiales : tous les montants en vigueur le 1er avril

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus