Fin des ampoules halogènes : quelles alternatives ?

A compter du 1er septembre prochain, la plupart des ampoules halogènes seront interdites à la vente. Pour les remplacer, vous aurez le choix entre les fluocompactes ou les LED. Découvrez lesquelles s’allument le plus vite, durent le plus longtemps et coûtent le moins cher.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Les consommateurs devront acheter des lampes fluocompactes ou LED.
Les consommateurs devront acheter des lampes fluocompactes ou LED.

Annoncé en 2015 par la Commission européenne, le retrait des ampoules halogènes des marchés européens sera effectif le 1er septembre prochain. Les magasins pourront écouler leurs stocks restants mais ne pourront plus en recommander.

Cette décision repose sur des raisons écologiques. Tout comme pour les ampoules à incandescence classiques interdites à la vente depuis janvier 2013, on leur reproche d’être trop énergivores et peu durables. Les ampoules halogènes consacrent 93 % de l’énergie consommée à la transformation de chaleur et non à la production de lumière et ont, par ailleurs, besoin d’être remplacée en moyenne tous les deux ans.

Exemples de lampes interdites à la vente (© Syndicat de l’éclairage)

Toutes les ampoules halogènes sont-elles concernées ?

Seules les lampes halogènes à culot de type R7s et G9, utilisés pour les lampadaires ou les fours, pour lesquelles il n’existe pas encore d’alternative efficace, pourront continuer à être commercialisées.

Lampe linéaire halogène R7s et de capsule halogène G9 (© Syndicat de l’éclairage)

> A LIRE :Gaz, électricité, fioul : six façons de faire baisser la note

Quelles sont les alternatives ?

Les consommateurs devront se tourner vers les ampoules fluocompactes (FLC) et les LED.

>Les ampoules à LED

Malgré un prix d’achat plus élevé, les lampes à LEP consomment peu d’électricité et durent plus longtemps. Leur durée de vie atteint « jusqu’à 40 000 heures contre 2 000 heures pour les lampes halogènes et 8 000 heures pour les lampes fluocompactes », explique l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Elles peuvent être installées en intérieur comme en extérieur et s’allument instantanément. « C’est la meilleur solution d’éclairage domestique, à condition qu’elles soient classées A+ ou A++ sur l’étiquette énergie », précise l’agence. Elles sont aujourd’hui disponibles dans un large éventail de flux lumineux, culots, formes, couleur de lumière.

> Les ampoules FLC

Sans être aussi efficaces que les lampes à LED, les fluocompactes consomment également peu d’électricité. Majoritairement classées en A sur l’étiquette énergie, elles sont souvent moins chères que les LED. Elles s’allument progressivement et sont adaptées pour un éclairage intérieur. Elles sont en effet « déconseillées pour les garages, abris ou éclairages extérieurs car elles supportent mal les températures basses », note l’Institut national de la consommation.

- Comment contester une facture d’électricité ?

- Téléphone, ordinateur, électroménager : comment réduire sa facture d’électricité ?

- Electricité : quelles règles de sécurité faut-il respecter ?

- Compteur Linky et Gazpar : vous pouvez faire mesurer gratuitement les ondes émises

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :