Fête du vélo : 10 conseils pour pédaler en toute sécurité

Du 28 mai au 3 juin se déroule dans toute la France la 22e édition de la Fête du vélo. L’occasion de rappeler les équipements obligatoires et les réflexes à avoir en tête avant de se mettre en selle.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Comme les autres usagers de la route, les cyclistes doivent respecter le Code de la route.
Comme les autres usagers de la route, les cyclistes doivent respecter le Code de la route.

Pour cette nouvelle Fête du vélo, près de 500 randonnées et animations gratuites sont prévues dans l’Hexagone, en Corse et dans les départements d’Outre-Mer. Cette manifestation annuelle, sous l’égide de la Fédération française de Cyclotourisme, vise à sensibiliser le plus grand nombre à la pratique du vélo. Découvrez les événements organisés près de chez vous sur le site officiel Feteduvelo.fr. Mais avant de partir en balade, quelques conseils de prudence s’imposent.

1. Roulez avec un vélo bien équipé

Pour rouler en toute sécurité, le cycliste doit avant tout disposer d’un vélo en bon état et bien équipé. Il doit obligatoirement avoir :

  • deux freins, avant et arrière ;
  • un feu avant jaune ou blanc et un feu arrière rouge ;
  • une sonnette ;
  • des catadioptres (dispositifs rétroréfléchissants) de couleur rouge à l’arrière et de couleur blanche à l’avant, de couleur orange sur les côtés et sur les pédales ;

Depuis le 22 mars 2017, les enfants de moins de 12 ans doivent porter un casque, qu’ils soient conducteurs ou passagers. En ville, s’il n’est pas obligatoire pour les adultes, le port du casque est vivement conseillé.

Source : Sécurité routière

2. Soyez visible

Pour assurer sa sécurité en deux roues, il est important d’être visible des autres usagers de la route. De jour comme de nuit, il est ainsi conseillé de porter des vêtements de couleurs claires. Hors agglomération, le port du gilet jaune fluorescent et rétroréfléchissant est obligatoire la nuit ainsi que le jour lorsque la visibilité est réduite.

3. Respectez le Code de la route

Le Code de la route s’applique à tous les usagers de la route et les cyclistes n’ont droit à aucun traitement de faveur ! Il est donc interdit de griller les feux rouges ou de circuler en sens interdit. En ville, sauf cas de nécessité absolue, il faut circuler sur la chaussée. Seuls les enfants de moins de 8 ans ont le droit d’utiliser le trottoir. En dehors des agglomérations, les adeptes du vélo peuvent rouler sur les trottoirs et le long des routes pavées ou celles en réfection.

En cas d’infraction, le cycliste risque une amende. Par exemple, rouler sur le trottoir, griller un stop ou un feu rouge, pédaler en portant des écouteurs, refuser une priorité à droite ou circuler en sens interdit est passible d’une amende de 135 €. Son montant peut être minoré à 90 € en cas de paiement dans les 15 jours, et majoré à 375 € en cas de règlement au-delà de 45 jours.

D’autres infractions sont moins durement punies. Ainsi, ne pas porter le gilet jaune hors agglomération ou rouler à plus de deux de front sur la chaussée est passible d’une amende de 35 €, minorée à 22 € et majorée à 75 €.

Par ailleurs, si aucun point ne peut être retiré sur le permis, en cas de très grave infraction (conduite en état d’ivresse ou mise en danger d’autrui), un juge peut décider de la suspension du permis de conduire.

4. Signalez les changements de direction

A l’approche d’une intersection, il faut veiller à signaler tout changement de direction en tendant le bras pour éviter de surprendre les autres usagers.

5. Méfiez-vous en permanence des angles morts

L’angle mort est encore trop souvent la cause des accidents entre vélos et poids-lourds. Il ne faut jamais doubler par la droite un véhicule lourd (camion, bus), même à un feu tricolore ou dans un embouteillage.

6. Maintenez vos distances de sécurité

Par sécurité, gardez toujours une distance de sécurité de 1 mètre au moins par rapport aux autres véhicules. De même, maintenez une distance de minimum 1 mètre avec les voitures stationnées pour éviter tout risque d’être renversé par une portière ouverte imprudemment.

7. Soyez attentif aux autres usagers, en particulier les piétons

Pour dépasser un piéton, n’oubliez pas d’utiliser votre sonnette.

8. Transportez un enfant en toute sécurité

Ne transportez pas d’enfant autrement que sur un siège fixé au vélo. S’il est âgé de moins de 5 ans, le siège doit être doté de repose-pieds et de courroies d’attaches.

9. Soyez prudent en cas d’intempéries

En cas de vent ou de pluie, augmentez vos distances de sécurité et soyez prudent lorsqu’une voiture vous double.

10. Attachez votre vélo

Pour ne pas vous faire voler votre deux-roues, veillez à l’accrocher à un point fixe (poteau, grille), même pour quelques minutes. Attachez en priorité le cadre du vélo et si possible aussi la roue avant. En cas de stationnement prolongé, choisissez un antivol résistant (cadenas en U).

- Vélo électrique : la prime à l’achat plus difficile à obtenir dès février

- Vélo : l’indemnité kilométrique pourrait devenir obligatoire

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :